envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Saddam Hussein : le dictateur qui fit des millions de morts



Saddam Hussein vient de mourir, le 30 décembre 2006, avant six heures du matin. On ne l'a pas jugé et condamné à la pendaison pour l'ensemble de ses crimes, mais pour un seul d'entre eux qui justifiait sa mort : celle de l'exécution de 148 villageois de Djouaïl en 1982, après qu'il eut été la cible d'un attentat peu avant. Saddam Hussein était né dans une
famille de paysans le 28 avril 1937 dans un village proche de Tikrit, à cent cinquante kilomètres de la grande et prestigieuse Bagdad. Il entre en Politique à dix-huit ans, quand il intègre les cellules baassistes qui combattent les impérialistes britanniques qui colonisent le pays (le parti Ba'as est le « parti socialiste de la Renaissance arabe »). Saddam Hussein est également formé idéologiquement par son oncle national-socialiste, un pan-arabe antisémite. Ensemble, ils seront emprisonnés après un coup d'état envers le roi d'Irak, un roi mis sur le trône par les Britanniques. Trois années plus tard, il est l'un des trois hommes de main qui tireront à bout portant sur le militaire alors au pouvoir. Saddam Hussein est blessé mais fuit. Il revient en 1968, après deux ans d'emprisonnement, et porte le parti Ba'as au pouvoir : en 1971 il est déjà nommé vice-président. Le parti Ba'as prend petit à petit l'aspect d'une dictature qui contrôle tous les domaines de la vie. Saddam Hussein se nomme général honoraire puis général en 1973 (lui qui avait raté son entrée dans l'armée vingt ans plus tôt !). En 1972 le parti nationalise les compagnies pétrôlières, afin d'industrialiser, de moderniser. En 1979, il prend la tête du gouvernement avec force. Lors d'une assemblée nationale, il réunit tous les cadres du parti et en exécute sommairement un certain nombre, officiellement pour trahison, filmant cela et le montrant au monde entier... Il se nomme maréchal et commandant des armées : désormais tout passera par Saddam Hussein. Tels les nazis, sa police surveille tout et applique une propagande de lavage de cerveaux et d'élimination des têtes pensantes. Pourtant, il fait un Travail exceptionnel en matière d'illétrisme, ce que reconnaît l'UNESCO. Par ailleurs, il ne marginalise plus les femmes, qui prennent de hauts postes et sont également scolarisées. L'école devient gratuite et obligatoire. Il fait construire des routes, amène l'électricité dans les moindres recoins d'Irak, distribue de l'électroménager ! Saddam Hussein en profite également pour répartir équitablement les terres, en quelque sorte, il « communise » l'Irak. Il ouvre également plusieurs musées historiques sur l'Irak et réhabilite tous les monuments historiques du pays aux deux fleuves. Il avait quelque peu des rêves faisant penser au IIIème Reich... Les pays d'Occident et du Bloc de l'Est le soutiennent même : ils ne regardent pas vraiment à ses exactions plus morbides et prennent l'Irak pour un élément stabilisateur dans la région et un exemple de démocratie socialiste... En effet, Saddam Hussein massacra énormément de gens. En septembre 1980 commence l'énorme guerre Iran-Irak. Saddam Hussein souhaite récupérer des terres, des champs pétrolifères et faire du Golfe « Persique » un Golfe « Arabique ». La guerre fait plus d'un million de morts et de blessés à vie, Saddam Hussein n'hésitant pas à utiliser les pires armes chimiques. Il est fourni tant par les Etats-Unis que l'U.R.S.S ou la France. Mais en fin de compte, c'est l'Iran qui gagne... Par ailleurs, le dictateur irakien poursuit l'action génocidaire du parti qui élimine les Kurdes du nord depuis 1963 : on parle d'un million de morts en trente ans. Son cousin « Ali le Chimique » est réputé pour les avoir massacrer avec les mêmes armes qu'il utilisera ensuite envers les Iraniens... Les tortures, massacres, déportations, emprisonnements sont devenues monnaie courante et c'est une force de Saddam Hussein, qui effraie ainsi la population. A peine la guerre avec l'Iran finie, Saddam Hussein investit le Koweit voisin, riche en pétrôle. C'est le début de la « Guerre du Golfe » et de l'embargo international. Les anciens alliés deviennent ses ennemis : le dictateur est isolé. La famine cause la mort d'un million d'enfants irakiens, au moins... C'est aussi le début pour lui de mater dans le sang les musulmans Chiites du sud. Puis pour des raisons inventées, les fameuses « armes de destruction massives », le gouvernement de George Walker Bush Jr envahit l'Irak en mars-avril 2003. Ils capturent Saddam Hussein mais s'enlisent dans le Pays en pleine guerre civile, sainte et guerilla, un chaos indescriptible régnant partout au rythme des attentats quotidiens... Les juges irakiens le condamnent finalement et l'élimine par pendaison ce 30 décembre 2006, deux heures avant que ne débute la fête sainte de l'Aïd El-Kébir. Saddam Hussein avait 69 ans.

Date de création : 30/12/2006 20:52
Contributions de Jonathan
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Saddam Hussein
Saddam Hussein


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

James Cook : l’histoire d’un grand explorateur



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La galette des rois, l'épiphanie ou la fête des rois Charlelie Couture, un rockeur français qui dérange, oublié ou méconnu !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog perso (71 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]