envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Arrêter de fumer grâce à la thérapie comportementale



Arrêter de fumer n'est pas une mince affaire. Au-delà de la dépendance physique liée à la nicotine qui entraîne sensation de manque, irritabilité, troubles de la mémoire, de la concentration et maux de tête, la dépendance psychologique peut s'avérer encore plus dure à combattre. Pour les
fumeurs réguliers, la cigarette a une histoire. Celle-ci est liée au moment et au contexte dans lequel vous avez commencé à fumer, aux sensations, au plaisir, et aux pensées liés à chaque cigarette allumée. Certains ont besoin d'une clope pour se calmer en cas de colère ou d'angoisse. Pour d'autres, le tabac est intimement lié à la convivialité, et ils ne peuvent envisager de boire un verre entre amis sans cigarette entre les doigts. La consommation de tabac est une véritable hygiène de vie, et ce ne sont là que de menus exemples de dépendance psychologique engendrée par la cigarette, et toujours liée à notre histoire personnelle, à nos affects, à notre vécu. Se débarrasser de cette dépendance psychologique est la condition sine qua non à un arrêt réussi du tabac. Les thérapies comportementales et cognitives ont été créées pour lutter contre des comportements, des habitudes bien ancrées, qui vous gâchent la vie et que vous ne parvenez pas à éliminer seul. Le tabagisme en fait partie, et il s'agit d'ailleurs d'une méthode de plus en plus en vogue chez ceux qui souhaitent arrêter de fumer. La thérapie comportementale permet au fumeur de prendre conscience de comportements qui pouvaient passer inaperçus, et d'identifier les pensées liées à sa consommation de cigarettes. Ensuite, le thérapeute apprend au fumeur comment se débarrasser de ces comportements, pour se sevrer bien plus facilement du tabac. La thérapie comportementale permet en outre de traiter les dommages collatéraux engendrés par le manque, tels que l'anxiété ou la dépression. Elle peut également apporter un sérieux appui à ceux qui souhaitent arrêter de fumer sans grossir. La thérapie comportementale peut être utilisée tant en période de sevrage, afin de le faciliter, qu'à la suite de celui-ci, afin de le consolider et d'éviter toute rechute. Il est nécessaire d'être conscients que les effets d'une telle thérapie, pour être durables, sont obligatoirement un peu long à atteindre. Une fois que vous serez parvenu à Arrêter de fumer, n'oubliez jamais que la consommation de cannabis ou de cigarettes parfumées est toute aussi nocive pour la santé.

Date de création : 08/01/2007 11:50
Contributions de Cathy
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


thérapie comportementale
Thérapie comportementale


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L’assurance responsabilité civile : c’est quoi ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 08/01/2007 à 17:02:07, sophie_13 a écrit :

je conseille la thérapie comportementale à tous ceux qui veulent arrêter de fumer car depuis que je l'ai fais je ne fume plus du tout



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Manifestations de la migraine : du mal de tête à la paralysie Arrêter de fumer grâce à l’acuponcture


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Information santé (85 sites)
  Rubrique > Alcoolisme et toxicomanies (66 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Méthodes pour arrêter de fumer (28 sites)
  Rubrique > Information Santé publique (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]