envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Que représentent les labyrinthes dans la mythologie ?



Les labyrinthes nous viennent des Grecs et sont des galeries complexes, voire trompeuses, qui peuvent égarer n'importe quel individu. Le premier labyrinthe que l'on connaît a été élaboré par Dédale pour maintenir captif le Minotaure, selon une légende. Cependant, bien avec la culture hellénique, les Egyptiens avaient déjà utilisé cette technique lors de la construction du
palais du pharaon Amménémès III, qui régna de 1843 à 1797 avant Jésus-Christ. D'ailleurs, cette construction (située aujourd'hui à Birket-Karoun), fut rapportée par les Grecs, comme étant le légendaire labyrinthe. Il s'agissait un véritable palais comportant plus de 3000 salles et couloirs sur plusieurs niveaux... On y entrait, on ne sait pas quand on pourrait en sortir, bref, c'était une oeuvre gigantesque et mystérieuse. Les Grecs s'inspirèrent de ce labyrinthe pour établir la légende de Dédale et du Minotaure. Il paraît donc qu'un labyrinthe fut construit en Crète sur ordre du roi Minos pour enfermer à jamais l'être issu de l'union de la reine Pasiphaé et... d'un taureau ! Jusque-là on peut douter et penser que les Grecs avaient de drôles d'idées mais il s'avère qu'un palais immense a vraiment été érigé en Crète, notamment par Cnossos, ce palais ayant une architecture extrêmement complexe pour l'époque. C'est ainsi que le mythe du Labyrinthe s'est développé en Grèce. Il faut savoir qu'à l'époque, on vouait un véritable culte au taureau, terme qui représentait aussi, selon l'étymologie une hache (on en a trouvé des images gravées à Cnossos). Quel rapport entre une hache et un taureau ? Nul ne sait. Par contre, les historiens ont pu transcrire le mythe du labyrinthe par rapport à notre vision moderne de l'humain. D'une part, le labyrinthe représente le conflit que l'homme a envers lui-même mais aussi l'interrogation humaine par rapport à l'inconnu qu'est l'univers : d'où vient-il, où va-t-il ? où est-il ? Qui sont encore aujourd'hui les vraies questions que pose la philosophie d'aujourd'hui. D'après les Grecs, tous ceux qui se sont aventurés dans le labyrinthe s'y sont perdus hormis Dédale, Icare et Thésée sauvé par Ariane et son fil ingénieux. Le labyrinthe demeure de nos jours, la symbolique de la véritable question du sens de la vie et des rapports humains. Et, bien qu'il n'en déplaise aux puristes, on trouve aussi des traces de labyrinthe dans la Préhistoire, bien moins complexes c'est vrai mais aussi dans les Eglises, notamment à Alkborough et à Hampton Court en Angleterre ainsi qu'en Algérie dans le sol d'une basilique chrétienne à El-Asnam ou encore à Ravenne en Italie. L'ordre des Templiers a aussi laissé quelques traces de labyrinthes notamment dans certaines cathédrales, à Chartres notamment : le labyrinthe du dallage de la cathédrale mesure 12 m de diamètre sur 150 mètres de long et signifie un parcours symbolique. Sous forme religieuse, les labyrinthes se nommeront aussi « dédales », « chemins de Jérusalem » ou encore « la lieue » ou « la via Dolorosa ». Après la Renaissance, l'aspect religieux prit du recul. C'est alors que l'on s'amusa à utiliser des bosquets et des jardins pour imiter, grandeur nature, le jeu de l'oie en inventant aussi La Marelle qui monte jusqu'au ciel. Les plus beaux labyrinthes végétaux que l'on peut admirer ou tester pour les plus hardis, se situent partout dans le monde. On retiendra celui de Guéret dans la Creuse, de Durbuy en Belgique dans la province du Luxembourg, d'Evionnaz en Suisse... A l'origine, les labyrinthes étaient formés de 7 cercles concentriques ou de 12 cercles.Depuis, on en a trouvé dans les fêtes foraines, les jardins ici ou là, le cinéma s'est emparé de ce phénomène notamment dans « Shining » le film assez spectaculaire de Stanley Kubrick dans lequel un père devenu fou, mort-vivant, pourchasse son fils dans un labyrinthe d'arbustes croulant sous la neige. On a dit tout et rien sur les labyrinthes, qu'ils pouvaient représenter la vie, la mort, l'horloge donc le temps, le pèlerinage, la Kabbale, et même une machine à calculer ou un voyage initiatique pour la connaissance de soi et des autres... Je préfère y voir une sorte de jeu dans lequel parents et enfants se perdent pour se retrouver sous les flonflons d'une foire aux manèges en dégustant de la barbe à papa...

Date de création : 08/01/2007 13:52
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


labyrinthes
Labyrinthes


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Willy Sagnol, grand défenseur



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 08/01/2007 à 16:53:04, LeMagicienDoz a écrit :

Je trouve l'article très complet. En effet, beaucoup de films se sont emparé du phénomène du labyrinthe, j'ai vu le film "Le Parfum" il y a quelques mois et le personnage principal tuait aussi ses victimes dans un labyrinthe



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Arrêter de fumer grâce à l’acuponcture Arrêter de fumer grâce à l’homéopathie


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Histoire antique (36 sites)
  Rubrique > Système solaire (24 sites)
  Rubrique > Histoire des civilisations (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]