envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Alaska : état des Etats-Unis d’Amérique. À visiter si vous n’avez pas peur du froid



La particularité de l'Alaska, état américain, est d'être séparé du « bloc Etats-Unis », géographiquement, cela s'entend, tout comme Hawaï. Il est aussi le plus grand des états de la fédération. Situé sur les bords du Pacifique, au Nord-Ouest du Canada, l'Alaska a une superficie qui équivaut à presque 3 fois celle de la
France soit 1 530 700 km2 pour 627 000 habitants. Normal que cet état ne soit guère peuplé... Le climat y est si rude qu'il était peuplé à l'origine par les Inuits ! Il faut dire qu'il est bordé par l'océan Arctique et la mer de Béring au Nord et par l'océan Pacifique au Sud. Cet état délimite les frontières entre l'Asie et l'Amérique, entre la Russie asiatique et les Etats-Unis ce qui n'a pas toujours été de grand repos. Le détroit de Béring sépare les Etats-Unis et la Russie par quelques kilomètres entre Nome et Providenija. La capitale de l'Alaska se nomme Juneau, une toute petite ville d'un peu plus de 30 000 habitants. Elle a été rattachée à l'Alaska et aux Etats-Unis pour une seule et bonne raison : l'or qu'on avait trouvé dans ses entrailles vers 1881. Juneau était un chercheur d'or... Tout s'explique. D'autres mines seront creusées mais leur exploitation finira avec la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, à Juneau il ne fait pas si froid car les températures oscillent entre 18° en été et -4° en hiver (même si plus au Nord, les températures peuvent être glaciales). Comme dans toute petite bourgade, on trouve un théâtre et des événements culturels. La population de l'Alaska est composée, à l'origine, d'Inuits, d'Amériendiens et d'Aléoutes. Le langage encore aujourd'hui est donc très diversifié. De même pour la culture qui est restée assez rudimentaire ainsi que les manières de vivre. Les grandes activités sont encore la pêche, la chasse au caribou, la cueillette. Les déplacements s'effectuent le plus souvent à skis, en raquettes ou en luges ainsi qu'en motoneige ou en canoë. Les îles Aléoutiennes, dépendances russes, ont laissé des signes avec le commerce des fourrures de la loutre de mer. C'est ainsi que l'on peut trouver des traces de leur passage à Archangel, une île rebaptisée Nouvel-Archange plus tard. Ce n'est qu'en 1824 qu'une véritable frontière sera établie entre les deux continents et que l'Alaska sera racheté par les Américains en 1867, mettant fin aux incursions russes sur le territoire. Chercher de l'or en Alaska fut une activité lucrative pour certains, une fin pour d'autres. L'Alaska entra dans l'union fédérale américaine le 3 janvier 1959 en tant que 49me état. Un peu plus tard, l'Etat d'Alaska va attirer des ouvriers sur les champs pétrolifères. Aujourd'hui, la situation a bien changé. Les autochtones y vivent quand même en nombre (environ 70 000 âmes) mais les Américains sont désormais majoritaires dans cet état différent des autres. Désormais, si l'on va en Alaska, c'est pour y admirer des ours et surtout les grands fjords même si cet état est une zone sismique très active. En effet, des tremblements de terre de très forte magnitude sont régulièrement enregistrés comme en 1964, en 1957 et des volcans sont toujours en activité. Les spécialistes considèrent cette région comme une zone à haut risque... Mais pourtant, que ne ferait-on pas pour admirer une aurore boréale sur les chaînes de montagne en Alaska ? Car c'est là que se dresse le point culminant des Etats-Unis avec le Mont McKinley qui atteint 6194 m. Et sur les côtes, les vagues du Pacifique s'insinuent dans des fjords majestueux, traversant une multitude de petites îles éloignées de tout. L'Alaska... C'est la nature à l'état sauvage se faufilant dans des centaines de lacs, où le froid peut être ravageur et où l'été si court provoque des incendies interminables provoqués par la foudre. L'Alaska fourmille aussi de parcs naturels et l'Elias National Park a été inscrit au Patrimoine mondial de l'Humanité. C'est là qu'on peut encore admirer le grizzly, le caribou et l'élan, le loup mais aussi le castor, le boeuf musqué, le lièvre de l'Arctique et l'ours blanc en voie de disparition. Avec un peu de chance, vous pourrez admirer la baleine à bosse dont il ne reste plus que 650 individus et déguster du saumon d'Alaska au coin d'un feu de bois. À moins que les sportifs préfèrent une balade en chiens de traîneau... À visiter pour ceux qui aiment la nature sauvage et les anciennes traditions.

Date de création : 09/01/2007 16:18
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Alaska
Alaska


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Lilian Thuram, le grand défenseur sans égal



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Destination :

Ville de départ :

Date de départ :
 


Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 09/01/2007 à 17:54:55, maike89 a écrit :

Effectivement ce pays est magnifique mais moi je ne m'y aventurerai pas.... j'ai déjà froid en France alors...
Le 11/01/2007 à 14:52:48, zrnhjy a écrit :

L'ours Kodiak, qui ne vit qu'en Alaska, peut atteindre 800 kilos !



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
L’abécédaire, un loisir créatif aux nombreuses possibilités. Ile Maurice: le Domaine Les Pailles, centre de loisirs en pleine nature


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du nord (31 sites)
  Rubrique > Voyage sur mesure (23 sites)
  Rubrique > Circuit voyage (15 sites)
  Rubrique > Voyage USA - Etats Unis (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]