envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Économie du Maroc : tourisme, agrumes, olives et services



Gastronomie, randonnée dans le désert, thalassothérapie, shopping dans les souks... le Maroc attire de nombreux touristes qui souhaitent parfois s'établir et pourquoi pas dans un superbe riad. Le tourisme constitue d'ailleurs un secteur très
important de l'économie du Maroc et même si le pays est parfois considéré comme une dictature –on se souvient de l'affaire Mehdi Ben Barka, opposant de l'ancien roi Hassan II et assassiné à Paris en 1965-, le pays voit affluer chaque années des milliers de visiteurs. Toutefois, l'économie du Maroc ne se résume pas au tourisme. Ouvert sur le monde extérieur, le pays a mis en place une économie de marché sans pour autant laisser certains secteurs en dehors de la main mise gouvernementale. Le Maroc a par ailleurs signé de nombreux traités de libre-échange afin de mieux s'intégrer dans l'économie mondiale. Ainsi, l'accord de libre échange avec l'Union européenne permettra en 2012 d'incorporer le Maroc à la zone européenne de libre échange. L'accord d'Agadir, ratifié avec la Jordanie, l'Egypte et la Tunisie s'inscrit dans le cadre de la zone arabe de libre échange. D'autres accords ont été signés dans ce sens notamment avec la Turquie et les Etats-Unis. Aujourd'hui, le Maroc est considéré comme un pays dit émergent comme la Turquie et L'inde. Le Produit Intérieur Brut (PIB) se répartissait en 2005 de la façon suivante : agriculture : 21,7%, industrie : 35,7% et services : 42,6%. Le Maroc produit notamment des céréales, des betteraves à sucre, des agrumes (les fameuses oranges du Maroc), du raisin, des légumes, des tomates et des olives. Il faut noter que la production agricole est dépendante du climat : les sécheresses que connaît le pays –et cela ne risque pas de s'améliorer avec le phénomène du réchauffement du climat- sont en partie responsables des mauvaises années. Malgré tout, le Maroc figure à la première place pour les exportations d'agrumes, à la deuxième pour celles d'huile d'olive, à la troisième pour l'olive consommée... et à la première place pour la production et l'exportation du cannabis. On peut signaler par ailleurs que, contrairement à de nombreux pays arabes, le Maroc ne dispose pas de ressources en pétrole et en gaz. Toutefois, le pays est premier exportateur et troisième producteur mondial de phosphate et dixième producteur de charbon, de plomb et d'argent. Le secteur industriel, quant à lui, s'est diversifié au cours des années et ne se résume plus à l'agro-alimentaire, le textile et le cuir. Entre 1980 à 1995, Le Maroc, avait profité du phénomène de délocalisation des usines textiles occidentales mais le pays doit affronter depuis la concurrence des Pays asiatiques qui pratiquent des coûts de production encore plus bas. En réaction, se sont développés les secteurs de la chimie, du papier, des équipements automobile et de l'électronique notamment. Par ailleurs, le Maroc essaie d'attirer les investisseurs étrangers en offrant notamment des conditions favorables pour la création de sociétés au Maroc. Quant au secteur des services, il a connu un formidable essor en particulier dans la finance. Ainsi, Casablanca accueille de nombreux sièges d'entreprises multinationales et sa bourse occupe le troisième rang parmi les places arabes et le quatrième rang au niveau du continent africain. Autre secteur du tertiaire en plein boom : le tourisme qui a permis le développement de l'hôtellerie, des services de loisirs et touristiques. Les vacances au Maroc connaissent un beau succès et l'on vient du monde entier pour déguster tajines et couscous ;, randonner dans les montagnes de l'Atlas ; découvrir les villages berbères du Rif ; écouter les musiques du Maroc comme le chaâbi, qui est proche du raï ; visiter les sites historiques comme les villes impériales et le musée archéologique de Rabat ou encore pratiquer un sport... les séjours golf au Maroc sont d'ailleurs à la mode. L'offre en la matière de vols s'est parallèlement développée et, outre la Royal Air Maroc, il existe plusieurs compagnies aériennes. L'économie du Maroc est donc diverse et ne peut pas être réduite au seul secteur du tourisme.

Date de création : 10/01/2007 11:36
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Économie du Maroc
Économie du Maroc


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

David Trézéguet, attaquant de classe internationale



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






468x60 générique 2  
Recherche Hôtel - Séjour - Location de voiture - Thalasso



 
Le Maroc (arabe : المغرب, officiellement Royaume du Maroc المملكة المغربية) est un pays situé au nord-ouest de l’Afrique appartenant au Maghreb. Il est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, par le détroit de Gibraltar et la mer Méditerranée au nord, par l’Algérie à l’est et par la Mauritanie au sud, au-delà du Sahara occidental.
Royaume du Maroc


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
L’ours brun et son hibernation Tricoter avec la laine mohair, trouver des modèles de tricots spécifiques au mohair


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)
  Rubrique > Voyage Maroc (184 sites)
  Rubrique > Guides de voyage (157 sites)
  Rubrique > Tour-opérateurs (109 sites)
  Rubrique > Carnets de voyage (62 sites)


[Retour au guide Aquadesign]