envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Saint-Preux, compositeur d’une musique intemporelle.



Saint Preux est un compositeur du 20è siècle, père de la jeune artiste Clémence Saint Preux qui s'est fait connaître dans l'univers de la chanson par son tube « Sans Défense ». Très tôt, ce compositeur fut attrapé par l'amour de la musique et la création. Doué, Saint Preux composa dès son adolescence. En août 1969, il participe au
festival de Sopot en Pologne. Il est alors âgé de 19 ans, et il y dirige avec succès un orchestre symphonique qui y interpréta "La valse de l'enfance", la première grande composition de Saint Preux. A cette occasion, il reçoit le prix de la Presse Internationale. Cet élan de reconnaissance lui permet de composer durant son séjour en Pologne sa seconde grande composition, le "Concerto pour une voix". Cette seconde oeuvre gagne en un très court laps de temps un succès considérable et place le jeune compositeur sur le devant de la scène musicale. Saint Preux gagnera la confiance et l'amour du public avec d'autres titres qui resteront célèbres comme "Le Piano sous la mer", "La Fête triste", "Missa Amoris", ou encore "Symphonie pour la Pologne". Fort d'une popularité grandissante, Saint Preux s'investit dans des causes humanitaires en composant à l'attention de l'Unicef “Les cris de la Liberté” en 1989. Cette chanson, un hymne glorifiant les droits de l'Homme et la paix, Saint Preux l'interprètera le jour du bicentenaire de la prise de la Bastille, sur la place de la Concorde à Paris, commémorant ainsi la proclamation des Droits de l'Homme, écrite suite à la Révolution Française. C'est durant cette célébration que le compositeur rencontra le Pape Jean Paul II, à qui il dédie et remet la partition originale de cette oeuvre. La carrière de Saint Preux est loin de s'arrêter à ces événements. Talentueux, il aura la chance de jouer avec plusieurs des plus grands orchestres, parmi lesquels l'Orchestre Symphonique de Londres, l'Orchestre Symphonique de Pologne et les Choeurs de Cracovie, l'Orchestre Philharmonique de Paris, mais aussi l'Orchestre Symphonique de Montréal. Il se produira ainsi dans le monde entier et sera reconnu partout où il se produit. Sa carrière se poursuivra brillamment. En 1994, il sort son album « The last Opera ». A travers les différents morceaux de cet album, Saint Preux retourne vers ces inspirations romantiques, lyriques. En 1996, le compositeur entre dans l'ère du multimédia, en sortant, à l'occasion de la sortie d'un best of, son premier CD-ROM. Puis il crée un espace sur le web permettant des rencontres et des discussions entre tous les artistes qui souhaitent s'y rendre. Par ce nouveau moyen de communication, il acquiert une nouvelle liberté, rencontrant ainsi de nouvelles personnes et gardant contact avec d'anciens collaborateurs. Plus récemment, on l'a retrouvé dans la réécriture de son oeuvre « Concerto pour une voix » en un « Concerto pour deux voix », à l'intention de sa fille Clémence et du jeune chanteur Jean-Baptiste Meunier, redonnant ainsi une seconde vie à son chef-d'oeuvre, et créant ainsi une nouvelle oeuvre digne des précédentes. Il a aussi récemment sorti un nouvel album, « Jeanne la Romantique » qui a pour concept d'être décliné en un spectacle et un film. On pourrait donc conclure que Saint Preux est un artiste plein de ressources, et qui, avec les nouvelles technologies, développe sa façon de créer, et renouvèle son art pour explorer toutes les possibilités de la création artistique.

Date de création : 10/01/2007 22:18
Contributions de Anaïs
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Saint-Preux
Saint-Preux


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Alberto Santos Dumont, pionnier de l'aviation



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a 2 commentaires pour cet article :
Le 11/01/2007 à 16:52:32, TheSkoks a écrit :

merci à anaïs pour cet article! je connaissais vaguement Saint-Preux, que j'avais étudié à l'école ; maintenant j'en sais plus sur ce compositeur hors du commun!
Le 06/02/2007 à 23:14:47, david a écrit :

Je connais Saint-Preux depuis très longtemps... J'ai tous ses disques à la maison... Je l'ai rencontré... Je souscris à tout ce qui est dit dans cet article...



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Caroline du Nord, au bord de l’Atlantique Apple… Enfin ! Les inconditionnels de MacIntosh n’attendaient que ça…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Musiciens (148 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > Instruments (43 sites)


[Retour au guide Aquadesign]