envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Jeff Buckley, un des meilleurs chanteurs de sa génération



Qui n'a jamais entendu parler de Jeff Buckley, ce chanteur, à la fois fragile et fort, à la personnalité unique et à la tessiture exceptionnelle ? Le rock a ses morts célèbres, et Jeff Buckley en fait malheureusement partie. Quelle à été sa vie, sa carrière ? Qui était ce personnage fascinant, adulés de tous ? Il est
intéressant et nécessaire de se pencher sur l'histoire de cet homme pour le moins atypique dans sa finalité. Jeff Buckley est né le 17 novembre 1966 à Orange County dans l'état de Californie où il est principalement élevé par sa mère alors pianiste et chanteuse. Jeff Buckley n'a pas beaucoup connu son père, le célèbre chanteur et musicien, Tim Buckley, du fait d'un divorce. C'est à l'âge de neuf ans que Jeff Buckley connaît la douleur de perdre un proche. En effet, son père décède des suites d'une overdose alors qu'il n'était âgé que de 28 ans. Malgré cet épisode marquant, Jeff Buckley continu à vivre, bercer par la musique. Les Beatles, Simon and Garfunkel et Led Zeppelin rythment ses journées et l'influencent en grande partie. Après avoir commencé la guitare à l'âge de six ans, Jeff Buckley travaille avec acharnement pour avoir un niveau lui permettant, un jour, de faire carrière. Rêvant de New York, il profite de l'occasion d'un concert en l'hommage de la mort de son père pour s'y installer. C'est à ce moment précis que l'on peut affirmer que la carrière de Jeff Buckley est lancée. En effet, le public est enthousiasmé lorsqu'il entend, pour la première fois, la voix de Jeff Buckley reprenant les chansons de son père, en 1991. C'est alors Gary Lucas qui l'accompagnait à la guitare et séduit, lui aussi, lui propose d'intégrer son groupe, les « Gods and Monsters », la même année. Lucas écrit les musiques et Jeff les paroles des chansons. Il les interprète aussi avec sa voix si particulière dont lui seul à le secret. Après une collaboration assez courte, Jeff Buckley se lance dans une carrière solo et arpente les rues du grand New York pour se produire dans plusieurs bars dont un, le Sin-é café, dans lequel il s'installera pour faire de nombreuses reprises de Bob Dylan, Nina Simone ou encore Edith Piaf, qu'il écoutait étant petit. C'est avec ses compositions et sa voix légendaire qu'il réussit à faire parler de lui dans tout Manhattan et finit par signer un contrat avec Sony Music. C'est Columbia qui lui fait enregistrer son premier album, le « Live at cin-é », qui sort en 1993. Jeff Buckley ne vivant que pour la musique en groupe, travaille durement sur la recherche de musiciens potentiels avec qui évoluer. Son choix se dirige alors vers Michael Tighe, guitariste, Mick Grondahl, bassiste et Matt Johnson, batteur. C'est le début des tournées aux Etats-Unis et en Europe et de l'enregistrement en studio de leur premier album, le légendaire album « Grace » en 1994. Un rythme effréné commence, les concerts s'enchaînent, plus mémorables les uns que les autres (Bataclan, Olympia), les festivals n'en finissent plus, Jeff Buckley, toujours aussi perfectionniste, se donne plus qu'à fond sur scène et finit par beaucoup se fatiguer. En 1996, le groupe décide de se poser afin de se consacrer pleinement au second album. Le 29 mai 1997, il décide de s'enfermer dans sa petite maison louée pour l'occasion et enregistre des démos. Mécontent du résultat final, Jeff Buckley souhaite tout recommencer et décide d'aller prendre l'air avec un ami au bord du Mississippi, le temps d'attendre ses musiciens. Ceux sont malheureusement eux qui l'ont attendu. La chaleur était pesante, la pression du second album intense, Jeff Buckley veut s'amuser et se rafraîchir. Il décide alors de se baigner, tout habillé (hommage aux grands), et il n'est jamais ressortis de l'eau. Une incroyable et marquante noyade à l'âge de 30 ans, qui fait de sa disparition un évènement d'une tristesse effroyable. Tout est allé très vite pour Jeff Buckley, même sa fin fut trop précipitée. Jeff Buckley vit encore pour beaucoup grâce à sa discographie post mortem.

Date de création : 19/01/2007 09:30
Contributions de Missminimi
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jeff Buckley
Jeff Buckley


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Centre d'Information et de Recrutement de l'Armée de Terre



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le Kef : une région riche de Tunisie tournée vers l’avenir Illinois, la terre d’Ulysse Grant et d’Abraham Lincoln et… Chicago !


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Disques et CD (123 sites)
  Rubrique > Blog perso (71 sites)
  Rubrique > Blog musique (23 sites)


[Retour au guide Aquadesign]