envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


L’Ouganda, entre indépendance illusoire et dictature meurtrière



L'Ouganda, pays d'Afrique de l'est, est limitrophe à la République démocratique du Congo, du Kenya, du Rwanda, du Soudan et enfin de la Tanzanie.
Le sud de l'Ouganda englobe une partie importante du lac Victoria. Le nom du pays puise son origine dans le nom de l'ancien royaume de Buganda , dont faisait partie les régions du sud... Le 9 octobre 1962, lors de l'indépendance de l'Ouganda, la question des structures politique pose problème... Une première solution est posée par la première Constitution, qui retient une structure de type fédéral : les quatre anciens royaumes y sont associés. Pour autant, le Bouganda reste prépondérant, et ce jusqu'au choix du nom du nouveau pays, l'Ouganda ! C'est le Kabaka Mutesa II qui prend la présidence à vie du pays, avec à ses côtés Milton Obote, fondateur, en 1960 du Congrès du peuple ougandais (Uganda People's Congress ou UPC), en tant que Premier ministre. L'UPC, à l'image de son dirigeant, est le parti des populations nilotiques du Nord, fermement contre la domination économique et politique du Bouganda et par ailleurs pour une centralisation plus nette. C'est à ce sujet que le bât blesse : les tensions entre le Nord nilotique et le Sud bantou vont en s'empirant .En mai 1966 : Milton Obote, afin d'imposer la centralisation tant espérée, envoie l'armée au Bouganda et fait abdiquer le roi Kabaka Mutesa II, aidé de son chef d'état-major, Idi Amin Dada. Amin Dada appartient à une ethnie musulmane minoritaire du nord-ouest. Obote promulgue l'année suivante une nouvelle constitution qui abolit les royaumes et institue un régime présidentiel à parti unique. La résistance des Baganda, que la Politique de nationalisation du commerce entamée par Obote compromet directement,ainsi que la dégradation économique et les soupçons de corruption déstabilisent Obote... Le 25 Janvier 1971, Idi Amin Dada renverse le pouvoir en place par un putsch. Au départ soutenu par l'Occident, craintive d'une orientation trop socialiste de l'ancien régime, Amin Dada ne pourra bientôt plus compter sur elle au fur et à mesure que le régime devient tyrannique et sanguinaire. En 8 ans de gouvernement, le régime va être accusé de la mort ou de la disparition de presque trois cent mille Ougandais. Sans l'aide occidentale tant voulue, après l'expulsion du pays de cinquante mille indo-pakistanais (qui tenaient les clefs du commerce et étaient à la tête de nombreuses entreprises) et l'oppression de l'intelligentsia, l'économie plonge dans un gouffre sans fin. En 1978, avec la chute dramatique du cours du café, soit la principale ressource qui permettait de garantir une balance des paiements relativement stable, l'Ouganda frôle la faillite et le gouvernement ougandais doit compter sur l'aide financière des États arabes amis d'Idi Amin Dada. En 1979, après bon nombre de révoltes et de désertions dans l'armée, Idi Amin Dada attaque la Tanzanie. Il ne faudra pas attendre longtemps pour que celle-ci donne le change à son belliqueux voisin avec l'aide du mouvement de résistance ougandais, qui renverse le dictateur en avril 1979. L'ex-dictateur s'exile alors en Libye puis en Arabie Saoudite où il meurt en 2003... Encore aujourd'hui, la situation en Ouganda ne semble pas stabilisée,et il faut compter sur un retour des troubles, notamment intérieur, dans un Pays traumatisé par une dictature sanglante.

Date de création : 31/01/2007 23:49
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Ouganda
Ouganda


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le 1er ministre, chef d’orchestre de la politique française



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Bamako, capitale du Mali :que faire et que voir? Aqua City parc aquatique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog (1327 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Blog perso (71 sites)
  Rubrique > Histoire et religions (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]