envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Histoire Tunisie : un glorieux passé dont il reste des traces



Six millions de personnes se rendraient chaque année en Tunisie pour y passer des vacances de rêve selon le site Internet du guide du routard. Que l'on soit tenté par un
voyage organisé, un voyage de groupe, un voyage de noces, un voyage culturel, un séjour thalassothérapie ou un circuit 4x4, la Tunisie sait répondre aux envies de chacun. Tunis, Sousse, El Kantaoui, Kairouan, Tozeur et d'autres sites célèbres accueillent des touristes en quête de soleil et d'exotisme. Connue pour ses stations balnéaires comme Djerba, Monastir ou Hammamet, la Tunisie renferme également des trésors archéologiques hérités de son glorieux passé. Ainsi, le site de Carthage témoigne-t-il du rayonnement de la civilisation punique. L'histoire de la Tunisie est d'ailleurs marquée par d'autres moments importants. Des traces témoignant de la présence d'humains lors du paléolithique ont été découvertes en Tunisie mais les Berbères sont les premiers habitants connus. En 814 avant Jésus Christ, des Phéniciens arrivant de Tyr fondent Carthage. Carrefour entre l'Afrique et l'Europe ainsi qu'entre l'Orient et l'Occident, l'ancienne Tunisie entretenait déjà de nombreuses relations commerciales. Mais le rayonnement et la puissance de la cité de Carthage ne manquent pas de susciter la rivalité de l'Empire romain. Entre 264 et 146 avant Jésus Christ, trois guerres dites puniques opposent Carthage à Rome. Malgré la détermination de Hannibal, connu dans l'histoire pour avoir traversé les Alpes avec des éléphants entre 218 et 202 av. J. C., Carthage se soumet à l'Empire romain qui fait de la Tunisie, prospère, son grenier. Ainsi, en 146 av. J. C., une première colonie romaine, Africa, s'établit sur le territoire. Les Romains développent alors l'agriculture et l'urbanisation de la région. Après la chute de l'empire romain, Vandales puis Byzantins se succèdent à Carthage. Et c'est au VIIème siècle que débute la conquête du territoire par les Arabes. En 670, Kairouan est fondée et devient à la fois la capitale et un centre religieux. En 698, c'est au tour de Carthage de passer aux mains des nouveaux maîtres. La civilisation arabo-musulmane permet le développement de l'urbanisme et de la culture avec notamment la figure de l'historien Ibn Khaldoun. Aux XIIème et XIIIème siècles, la dynastie Almohade unit les pays du Maghreb et l'Andalousie musulmane. Diverses dynasties se succèdent ainsi jusqu'à ce que la Tunisie soit annexée par l'Empire ottoman en 1574. Enjeu des convoitises européennes, la Tunisie tombe dans l'escarcelle de la France qui instaure sur le territoire un protectorat en 1881. Les injustices du système colonialiste suscitent et nourrissent un mouvement d'indépendance, mené par le parti libéral constitutionnel appelé Destour, fondé en 1920, puis le Néo-Destour après 1934. Entraînée malgré elle dans un vaste mouvement de décolonisation, la France accorde son indépendance à la Tunisie en 1956. L'année suivante, la République tunisienne est proclamée et Habib Bourguiba, héros de la lutte indépendantiste, devient président. Après une période où l'économie se tourne vers le socialisme (nationalisations, fort interventionnisme étatique), la Tunisie choisit la voie libérale en s'ouvrant aux investisseurs étrangers à partir de 1970. L'Etat conserve toutefois sa mainmise. Après une période d'embellie, due notamment aux deux chocs pétroliers qui favorisent la hausse du prix du pétrole et du phosphate ainsi que l'augmentation de la production agricole, le pays connaît de fortes tensions sociales au milieu des années 1980 à cause d'un fort de taux de chômage notamment. La mise en place d'un plan de réformes proposées par le Fonds Monétaire International (FMI) stabilise l'économie tunisienne qui reprend des couleurs. Le clientélisme et la corruption continuent pourtant à nourrir le mécontentement populaire récupéré par la mouvance islamiste qui gagne du terrain. C'est à cette période, plus exactement le 7 novembre 1987, que le premier ministre, Zine El Abidine Ben Ali dépose Bourguiba pour cause officielle de sénilité. Elu président en 1989, le président Ben Ali entame peu à peu des réformes qui ouvrent plus encore le pays à l'étranger. La Tunisie a d'ailleurs signé en 1995 un accord de libre-échange avec l'Union européenne. L'intérieur du Pays, quant à lui, serait tenu d'une main de fer par le président Ben Ali réélu en 1994, 1999 et 2004. Destination prisée par les touristes, la Tunisie est en effet considérée par de nombreux mouvements internationaux comme une dictature qui ne dit pas son nom.

Date de création : 01/02/2007 12:25
Contributions de Chris
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Histoire Tunisie
Histoire Tunisie


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La conseillère (conseiller) d’orientation



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






 

République tunisienne Tunisie Voir aussi Vacance Tunisie

Langues officielles Arabe littéral
Capitale Tunis
36°84'N, 10°22'E
Plus grande ville Tunis
Président Zine El-Abidine Ben Ali
Premier ministre Mohamed Ghannouchi
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)

163 610 km²
5
Population
 - Totale (2005)
 - Densité

10 031 100 hab.
63,80 hab./km²
Indépendance
 - Date
Ex-protectorat français
20 mars 1956
Gentilé Tunisien(ne)
Monnaie Dinar tunisien (TND)
Fuseau horaire UTC +1 (été +2)
Hymne national Humat Al-Hima
Domaine internet .tn
Indicatif téléphonique +216
Histoire Tunisie Monastir
Géographie Tunisie Hammamet
Politique Tunisie Carthage
Économie Tunisie Tozeur
Démographie Tunisie Sousse
Culture Tunisie Sidi Bou Saïd
Cuisine Tunisie Tabarka
Météo Tunisie El Kantaoui
Grande mosquée d'Ezzitouna Matmata
La Médina de Tunis Gabès
La Manouba Bizerte
Thalasso Tunisie Tataouine
Musique Tunisie Zaghouan
  Béja
  Siliana
  Médenine
  Mahdia
  Kairouan
  Sidi Bouzid
  Kasserine et Sbeïtla
  Jendouba
  Le Kef
  Sfax
  Nabeul
  Djerba
  Ariana
  Ben Arous
  Kébili
  Gafsa


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Grimp à l’Arb parc d'attraction Les iles  Maldives, des îles paradisiaques à perte de vue


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)
  Rubrique > Voyage Tunisie (32 sites)
  Rubrique > Informations voyage (22 sites)


[Retour au guide Aquadesign]