envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Ville de Cherbourg : le fort “batterie Napoléon”



Située sur la côte Nord de la presqu'île du Cotentin, Cherbourg est une ville de bord de mer, qui dispose de la plus grande rade artificielle du monde. Cherbourg est une commune française, située dans le département de la Manche et la
région Basse-Normandie. On y dénombre plusieurs ports dans la ville : port militaire, port de plaisance, port de pêche, port de commerce. Malgré de nombreux malheurs à travers les siècles, Cherbourg dispose d'un patrimoine monumental très riche, dominé par l'ensemble remarquable de son immense digue. Au 12e s. un certain Jean de Marmoutier déclarait que César était le bâtisseur du château et le fondateur de la ville de Cherbourg. La plus ancienne appellation de la ville (11e s.) aurait été “Caesaris Burgus”, le bourg de César. Ce qui a fait de la ville de Cherbourg ce qu'elle est aujourd'hui, c'est la digue conçue par le capitaine de vaisseau de la Bretonnière. C'est en 1783 que les travaux vont commencer. La mer détruisait au fur et à mesure ce que l'homme essayait de construire. Pourtant, à force d'y ajouter des matériaux, une sorte d'île artificielle se constituait lentement. Pendant la période révolutionnaire, les travaux furent suspendus et furent terminés en 1853. C'est Napoléon Ier qui décida la construction d'un port militaire, qui fut définitivement construit sous Napoléon III en 1858. En avril 1869, un premier transatlantique mouillait en rade pour les opérations d'escale. Durant la seconde guerre mondiale, quand l'armée américaine prit possession de Cherbourg, il trouva le port complètement détruit. La remise en état fut menée en un temps record et les installations assurèrent le ravitaillement des troupes alliées jusqu'en décembre 1944. Lors de la bataille des Ardennes, le trafic du port fut deux fois plus important que celui de New York pendant les mois les plus actifs de 1939. L'oléoduc immergé PLUTO (Pipe Line Under The Ocean), reliant l'île de Wight à Cherbourg, permit d'acheminer, à partir du 12 août 1944, une partie de l'essence nécessaire aux armées. La prise de Cherbourg, les 26 et 27 juin 1944, devait marquer une étape décisive de la bataille de Normandie : la cadence de débarquement du matériel lourd put être envisagée positivement. A voir : le Musée Thomas-Henry (exposition de toiles sur Cherbourg et la mer), le Musée d'Ethnographie, d'Histoire naturelle et d'Archéologie, le Port militaire (arsenal), la rade en bateau, le Fort du Roule, le Musée de la Libération.

Date de création : 01/02/2007 14:04
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La conseillère (conseiller) d’orientation



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Indochine : une péninsule entre l’Inde et la république Chinoise Mussolini : Benito, homme d’état italien 1883-1945


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Manche(50) (74 sites)
  Rubrique > Restaurant Manche 50 (60 sites)
  Rubrique > Terrains de camping dans la Manche (25 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 50 (25 sites)
  Rubrique > Construction maisons 50 Manche (10 sites)
  Rubrique > Location vacance Manche (9 sites)
  Rubrique > Taxi Manche 50 (4 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Manche (3 sites)
  Rubrique > Hotel Cherbourg-octeville (3 sites)


[Retour au guide Aquadesign]