envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Birmingham, ville principale de l’Alabama, un des centres de la lutte contre la ségrégation raciale



La ville est partagée entre le Comté de Jefferson et le Comté de Shelby. Birmingham, le nom venant de la ville de Grande Bretagne qui est une cité industrielle, comptait en 2005, 233 148 habitants alors que sa zone urbaine abritait 1,17 million d'habitants. Depuis plusieurs années, l'estimation de la population est en baisse. Pourtant,
il paraît qu'il s'agit de la ville la plus agréable de l'Alabama. Birmingham a été fondée à l'époque des chemins de fer, le 1er juin 1871. Il faut dire que le lieu était idéal, situé à la croisée des lignes de chemin de fer prévues et qu'à proximité se trouvaient de riches gisements de charbon, de calcaire et de toutes sortes de matériaux destinés à la production d'acier. Sa vocation industrielle était née. Bien que lent au départ à cause d'épidémies, son essor fut spectaculaire dans les années qui suivirent. L'Alabama attira l'attention du monde avec les événements de Montgomery pour la lutte contre la ségrégation raciale. Birmingham attira aussi tous les regards avec l'action de Martin Luther King et notamment de sa lettre écrite de la prison de Birmingham en 1963 « Letter from Birmingham Jail » en faveur d'une protestation non-violente. À noter que la célèbre Angela Davis, militante communiste avait grandi à Birmingham dans ces années 60. Le centenaire de la ville fut fêté avec faste et la rénovation des bâtiments publics fut Entreprise. Huit ans plus tard, le premier maire afro-américain y fut élu en la personne du Docteur Richard Arrington Junior (1979). Certes, l'économie de la ville a été un peu touchée avec le déclin de l'industrie mais Birmingham a su se diversifier dans les recherches médicales, surtout dans le secteur de l'édition et de la banque. La ville compte plusieurs universités dont l'université de l'Alabama dite UAB. Il n'y a peut-être pas grand-chose à visiter à Birmingham mais la vieille ville est agréable avec de nombreux manoirs et vieilles maisons datant de l'époque du Sud aristocratique comme le Arlington Ante Bellum Home et ses magnifiques jardins. Bien sûr, comme on l'a indiqué plus haut, les nombreux travaux ou exposés sur la ségrégation raciale peuvent être étudiés à la Birmingham Civil Rights Institute. De nombreux autres établissements ont mis à l'honneur les réalisations des Afro-Américains au cours des siècles... Un bel exemple de reconnaissance pour cet état et pour cette ville qui, il y a un peu plus de 2 siècles, étaient les plus esclavagistes de tous les Etats-Unis...

Date de création : 10/02/2007 15:05
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Birmingham
Birmingham


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Stade Vélodrome : Le Temple de l’Olympique de Marseille



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit






Destination :

Ville de départ :

Date de départ :
 


Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Montgomery, capitale de l’Alabama : une ville historique sur bien des plans Juneau, capitale de l’Alaska, une tout petite ville rappelant les chercheurs d’or


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Blog voyage (70 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du nord (31 sites)
  Rubrique > Voyage USA - Etats Unis (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]