envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


La gabelle, impôt ou taxe du Moyen âge, de la Renaissance, sur le sel



La gabelle était en effet, une taxe ou un impôt, qui devait être payée au Moyen Âge, à la Renaissance et jusqu'en 1789, date ou eut lieu la Révolution française, au profit de la royauté. La gabelle vient du mot italien "gabella", qui signifie
"taxe". Les personnes qui percevaient cette taxe, s'appelaient les "gabelous" qui étaient en quelque sorte l'équivalent des douaniers d'aujourd'hui. Le sel à cette époque était un monopole royal depuis 1343, le sel était aussi à cette époque de l'histoire, entreposé dans ce que l'on appelait des greniers à sel, les gens pouvaient en acheter, mais ils devaient aussi payer une taxe ou impôt, d'environ 6%, qui était perçu par le roi. A une époque, la gabelle était payée au profit du roi,cette gabelle était payée, en avance, par un fermier, qui par la suite, avait pour mission, de récupérer les sommes sur la population. Par la suite sous Colbert, en 1726, la gabelle a était confiée en quelque sorte, à une "compagnie", souvent nommée "Ferme du roi". Le représentants de cette compagnie appelait aussi Ferme du Roi, étaient présents dans chaque province, ces établissements ou perceptions, étaient dirigés par personnes que l'on nommait, "les Fermiers généraux", qui avaient sous leurs ordres des employés, des gabelous et des contrôleurs. Dans la façon de faire, "la Ferme du roi" , payait la gabelle, sur une somme fixée à l'avance, et récupérait les sommes, comme bon lui semblait, c'est ainsi que les fermiers généraux organisaient ce que l'on appellait, les visites domiciliaires, ils utilisaient aussi des procédés plus que douteux, ils malmenaient les "contribuables" !!! Les personnes ne pouvaient plus acheter le sel qu'elles voulaient, c'est les fermiers généraux qui fixaient les besoins de chacun et les règles de l'application de cette taxe, des abus ont bien évidemment été commis !!! D'autre part, toutes les régions de France, ne payaient pas la même gabelle, cet impôt était fixé très différemment, selon l'humeur, les besoins en argent des Fermiers Généraux, !!! la gabelle n'était pas une taxe juste. A cette époque aussi, certains faisaient donc de la contrebande de sel !!! afin d'échapper au paiement de la gabelle, la contrebande du sel, était très sévèrement punie et réprimée par des années de prison voire des années de galères. Des révoltes ont d'ailleurs éclatées, sous le règne de différents rois de France, en particulier sous le règne de le roi François 1°, en 1542, cette révolte dura 6 ans, les gens de la Saintonge, du Bordelais, de l'Angoumois, se révoltérent contre cette gabelle. Ensuite ceux de Normandie, il y et la révolte des "Nus Pieds", toujours à propos de la gabelle, en 1675, la Bretagne, s'est aussi révoltée, en premier lieu pour l'application d'impôts nouveaux que la royauté voulait imposer, ce fut, la révolte des Bonnets Rouges, la gabelle payée depuis autant d'années, avait aussi mis, quelque peu mis le feu aux poutres !!!! L'abolition de la gabelle eut lieu, après la Révolution de 1789, comme d'ailleurs celle de la dîme, qui elle était due au Clergé, par "l'Assemblée Nationale Constituante" en décembre 1790. Les impôts et taxes, ont souvent étaient le vecteur premier, des révolutions en France, car les gens vivaient dans une misère noire !!! ils étaient pauvres et affamés.

Date de création : 23/02/2007 17:22
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La gabelle
La gabelle


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Pot pour bébé c'est utile ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ville d'Antibes Juan-les-pins, ville de la French Riviera ou des « Amoureux de Peynet » Mulieris: un atelier de couture solidaire en Belgique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Impots (28 sites)
  Rubrique > Histoire médiévale (25 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Coutumes (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]