envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Lost Dutchman’s Gold Mine : à la recherche d’une mine d’or dans les Montagnes Superstitieuses



Des pépites contre quelques pépètes, le jeu en vaut peut-être la chandelle ! Vous voulez jouer à être un chercheur d'or ? Direction « The lost Dutchman's Gold Mine » en Arizona. Car cette vieille mine d'or a fait l'objet d'une légende : celle de la mine perdue d'un l'Allemand. Si les faits sont plus ou moins véridiques, évidemment la légende a quelque peu amélioré la
réalité. Cela dit, après un siècle, cette histoire fait toujours des adeptes chez les nombreux touristes qui s'aventurent dans les montagnes de la superstition « Superstition Mountains », cherchant désespérément l'or de cet Allemand nommé Jacob Waltz. Cet Allemand, né en Prusse, est bien arrivé comme immigrant aux Etats-Unis vers 1840, s'établissant d'abord à Saint-Louis dans le Missouri puis à Natchez dans le Mississippi. Comme les pionniers avaient découvert de l'or en Californie en 1848, il s'y précipita comme tant d'autres, affrontant un voyage périlleux au milieu des Amérindiens et des terres sauvages pour découvrir de l'or. On ne sait pas trop qu'elle a été sa vie pendant plus de vingt ans, essayant sans doute de découvrir des filons par-ci par-là. On retrouve sa trace en Californie, naturalisé Américain à Los Angeles en 1961. L'année suivante, âgé alors de 52 ans, il arrive en Arizona, un territoire sauvage, faiblement peuplé, une sorte d'étape pour la ruée vers l'or. N'existaient que quelques villes dispersées, des forts militaires et des missions catholiques espagnoles. Quelques villages Amérindiens persistaient mais avaient bien compris qu'il fallait vivre en paix avec les Américains. Pourtant, quelques Apaches invaincus parcouraient les déserts, tuant tout ce qui bougeait à l'horizon. Seule, la petite ville de Phoenix pouvait résister aux « Sauvages ». Il apparut pourtant que de l'or et de l'argent furent découverts en ces contrées hostiles. Financé par des investisseurs locaux, Waltz s'éloigna des lieux de recherche habituels, préférant prospecter les montagnes accidentées et les déserts torrides. Il n'était pas le seul à l'époque et souvent, les prospecteurs voyageaient par deux, le compagnon s'appelant « sidekick » (partenaire). Il s'avère que Jacob Waltz aurait voyagé avec un certain Jacob Weiser... Jacob Waltz serait réapparu à Phoenix avec des sacs bourrés d'or vers 1870 se vantant de sa découverte extraordinaire sans en préciser l'endroit. Il se contentait vaguement d'indiquer qu'elle se trouvait dans les Superstition Mountains. À cette époque, rares étaient les personnes qui s'y aventuraient car elles étaient les terres sacrées des Apaches. Par la suite, on sait que Jabob Waltz a vécu une vie modeste près de Phoenix et qu'il est mort le 25 octobre 1891, en ayant l'air d'être très pauvre. C'est après sa mort que la légende débuta. En effet, une dame nommée E.W.Thomas qui avait soigné Jacob Waltz, se mit à parcourir la région à la recherche d'une mine d'or dans les Superstition Mountains. « Deutsch Mann » devenant « the Dutchman », des milliers de personnes se mirent à chercher la mine miraculeuse dans les montagnes. De nombreuses personnes n'en revinrent jamais, d'autres ont été trouvées assassinées, mais personne n'a jamais rien trouvé. Une autre légende précédente faisait allusion à l'or légendaire de Peralta, un Mexicain qui aurait financé des expéditions à la recherche de l'or en Arizona. Quoi qu'il en soit, il est possible de visiter les Superstition Mountains à environ 50 kms à l'est de Phoenix, à proximité de la ville minière de Goldfield. Des aménagements de camping ont été installés au pied des montagnes à Lost Dutchman State et de nombreux chercheurs d'or encore aujourd'hui arpentent la région espérant découvrir la mine miraculeuse de l'Allemand disparu...

Date de création : 02/03/2007 17:36
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Lost Dutchman’s Gold Mine
Lost Dutchman’s Gold Mine


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Création société Angleterre : simple et rapide !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Vasco de Gama, grand navigateur portugais Clémenceau Georges, Benjamin, surnommé "Le tigre" ou "Le Père la Victoire".


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Guides de voyage (157 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du nord (31 sites)
  Rubrique > Circuit voyage (15 sites)
  Rubrique > Voyage USA - Etats Unis (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]