envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Jacques Dutronc, le gentleman des années YéYé



Jacques DUTRONC est un artiste aux multiples facettes. A la fois chanteur, auteur compositeur, musicien et acteur. Il voit le jour le vingt-huit avril 1943 à Paris. Son père, un ingénieur à l'école des mines, le berce depuis son enfance avec les
nombreux airs de piano, interprétés dans la maison. Inlassablement, le petit Jacques, s'imprime de musique et apprend lui-même à jouer. Il quitte le lycée à seize ans, et se dirige vers une école de dessin industriel. Mais il se fixe un autre objectif, apprendre la guitare. Il n'a plus aucun doute, sa vie professionnelle sera guidée par la musique. En 1962, il monte avec quelques copains groupes, « les titons » puis plus tard « les cyclones ». C ‘est la période où le rock s'installe petit à petit en France, et il est récompensé par une petite ovation, qui le rassure et lui donne des ailes pour avancer. Son service militaire achevé, il devient le guitariste d'EDDY MITCHELL. Puis trouve une place d'assistant de Directeur Artistique, chez l'éditeur phonographique VOGUE. Il y fait sans le savoir la rencontre de la femme de sa vie, Françoise HARDY. Elle est alors débutante et c'est en 1964, que le Directeur de Jacques DUTRONC, lui propose de lui écrire une chanson. Premier prémices d'une passion naissante, car celle-ci s'intitule «Le Temps de l'Amour». Dès la sortie du disque, le public accroche. Mais le succès est immédiat après la sortie de «Sept cent millions de chinois», interprété par lui-même, suivi « des cactus ». Une année après, il fera la rencontre de Jacques LANZEMANN, journaliste et écrivain, où ils ne se quitteront plus pendant dix ans, très complices pour écrire de superbes tubes « Et moi et moi et moi », « Les play-boys » et un album phare « les cactus », qui se vendra à plus d'un million d'exemplaires. Jacques DUTRONC continue son ascension, au milieu de la période hippie. Il s'en démarque par sa tenue peu ordinaire et contraire au yéyé, un costume et une cravate. Son allure nonchalante et atypique, attire de plus en plus le public. Il décide de vivre avec Françoise HARDY, tous deux passionnés par la chanson et la musique, et enchaîne les concerts. Il sort les tubes que nous avons tous dans la tête, «J'aime les filles», « il est cinq heures, Paris s'éveille », «l'hôtesse de l'aire» entre autre. Après une année presque sabbatique, il remonte sur scène, et interprète deux chansons écrites par Serge GAINSBOURG « Elle est si » et « l'âge d'or ». Cette rencontre, est le début d'une grande et longue amitié. Bien des textes sont signés, Monsieur GAINSBOURG. Un désir refoulé pendant quelques années, réapparaît à un moment où Jacques DUTRONC veut lâcher prise, le Septième Art. Il ne regrette pas son choix, quand en 1973, il fait ses premiers essais dans un film de Jean-Marie PERRIER «Antoine et Sébastien». Les critiques sont à son avantage. Cette même année, Françoise HARDY lui donne un fils, Thomas. Il prendra un peu de temps pour déguster son bonheur. Il se remet à la musique en 1975 avec un nouvel album «L'Ile Enchanteresse». Le cinéma le rappelle et révèle son talent indéniable dans «l'Important C'est d'Aimer». C'est le succès assuré dans tous les domaines, pour cette star des années Yéyé. Il épouse Françoise HARDY, le trente mars 1981 en Corse, endroit qu'il choisit comme résidence principale. Les années 80 ne sont marquées que par des succès, dont un principalement qui fait parler les gens, «Merde In France», dont l'acerbité dérange. En 1991, Jacques DUTRONC explose par son interprétation magistrale dans « Van Gog », un film de Maurice Pialat, qui lui vaut l'oscar du meilleur acteur. Pour finaliser sa réussite, en 1992, il remporte la Victoire de la musique, pour le meilleur spectacle de l'année. Au cinéma, comme à sa guitare c'est la consécration. On compte à son actif une trentaine de film, dont le dernier remonte à 2004 « Pédale Douce ». A soixante quatre ans, Jacques DUTRONC n'a sûrement pas fini de nous charmer, ce «Gentleman... » qui fait « craque boum hue ».

Date de création : 06/03/2007 21:42
Contributions de Missminimi
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jacques Dutronc
Jacques Dutronc


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Recette de la confiture de lait



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Porcelaine de Chantilly : histoire d’une tradition d’excellence née au XVIIème siècle... Le sud de l’Illinois : l’Egypte aux Etats-Unis ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Musique (3238 sites)
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Musiciens (148 sites)


[Retour au guide Aquadesign]