envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sciences


Chimistes et naturalistes, découvertes du début du XIX° siècle



Alors que toutes les branches de la connaissance scientifique bénéficient de l'élan donné par les mathématiciens et les physiciens, la chimie ne reste pas en retrait, cette chimie a reçu de Lavoisier une méthode sûre, qui lui permit de progresser très rapidement et à grands pas. On découvrit un grand nombre de corps simples, le potassium, le brome, le
sodium, des composés nouveaux furent créés, des sels, des oxydes, des acides, On associa les métaux en de nombreux alliages, utilisés très vite par la métallurgie. En même temps que s'enrichissait la chimie minérale, s'est créée la chimie organique, grâce aux travaux et recherches entrepris par les allemands et les français. C'est en 1829, la première synthèse d'un corps organique, l'urée, fut mis au point et réalisée. L'école française de chimie fut représentée par Gay-Lussac, qui découvrit l'iode et le bore et par Chevreul dont la grande oeuvre, fut l'étude des corps gras, qu'il entreprit entre 1813 et 1823. Les sciences naturelles, en France, fit aussi de nombreuses découvertes, le principal foyer des études fut le Muséum ou furent professeurs de grands naturalistes de ce temps, Geoffroy Saint-Hilaire, Cuvier, Lamarck. Leurs controverses passionnent alors, le monde savant, Lamarck, dans sa philosophie zoologique, enseignait que les êtres se modifient et que les espèces se transforment sous l'influence du milieu, il faut noter que c'était 50 ans avant Darwin, la théorie du transformisme, à laquelle on ne prêta pas beaucoup d'attention. Geoffroy Saint-Hilaire, soutint la thèse du "plan unique" par laquelle on retrouve chez tous les êtres, l'homme compris, les mêmes organes essentiels, il est évident que c'est sur cette idée que repose la zoologie moderne. Cuvier, quant à lui, défendit la doctrine de la fixité et de la diversité des espèces, par de magistrales leçons d'anatomie comparée, il fut le créateur d'une science toute nouvelle, la paléontologie, ou science des espèces animales et végétales disparues. Les travaux de Cuvier portèrent sur les fossiles, les empreintes et les restes d'animaux trouvés dans l'épaisseur des roches. Ces travaux donnèrent un nouvel essor à la géologie. La chimie et les sciences naturelles, au début du XIX° siècle, ce qu'il faut retenir pour les noms des savants : la chimie organique : Chevreul, les naturalistes : Cuvier, Lamarck, Geoffroy Saint-Hilaire.

Date de création : 10/03/2007 09:47
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Chimistes et naturalistes
Chimistes et naturalistes


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Quinquina contre la fièvre



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le déficit public : état déficitaire important des États européens. Oslo : une des plus vastes capitales du monde.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sciences (958 sites)
  Rubrique > Chimie (20 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Inventions et inventeurs (10 sites)
  Rubrique > Sciences environnementales (9 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)
  Rubrique > Geologie (7 sites)
  Rubrique > Histoire contemporaine (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]