envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Sciences


Découvertes, inventions et applications pratiques, du début du XIX° siècle



A l'exemple de l'Angleterre, la France du début du XIX° siècle, se stimule, par des besoins nouveaux de la société et surtout de l'industrie, les ingénieurs et les inventeurs, s'efforcent de tirer des découvertes scientifiques des applications utiles. C'est ainsi que l'on voit
apparaître l'éclairage, l'éclairage public et l'éclairage domestique furent transformés. Sous l'Empire, le français Lebon avait, obtenu un gaz d'éclairage, en distillant la houille au lieu du bois, on put éclairer les villes. L'Angleterre donna l'exemple en 1814, imité bientôt sur le continent. Les travaux de Chevreul sur les corps gras donnèrent naissance à l'industrie des bougies stéariques, qui remplacèrent les chandelles de suif. Les études de Fresnel sur la lumière le conduisirent à construire la lentille à échelons, en substituant au réflecteur, on put équiper des phares d'une portée jusque là inconnue. La photographie, en utilisant l'action de la lumière sur certains sels d'argent, un amateur, Niepce, en 1824, réussit à fixer sur une feuille de métal polie, les images des objets obtenues au moyen de la chambre noire. Le procédé fut perfectionner par un peintre, Daguerre, ce fut la daguerréotypie, première forme de la photographie, en 1839. Arago, comprit de quel "moyen d'investigation précieux" devait être pour la science la nouvelle invention. Dès 1845, elle était utilisée en astronomie pour l'exploration du ciel, dans le même temps on l'appliquait à la topographie pour le levé rapide et sûr des cartes. Ce n'était que le début de ses innombrables emplois ultérieurs. La machine et la locomotion à vapeur, à la fin du siècle précédent, James Watt avait mis au point la machine à vapeur. Cette dernière ne tarda pas à être employée à mouvoir les machines de toutes sortes et prit possession de toutes les industries. Le nombre des machines à vapeur en usage dans l'industrie française s'élevait déjà à près de 5000 en 1848. En même temps, la machine à vapeur révolutionnait les moyens de transport par eau et par terre. Bateaux à vapeur et chemins de fer furent les grandes nouveautés techniques de cette période. A ce sujet, le premier service de transport par bateau à vapeur fut organisé aux Etats-Unis en 1807, par Fulton, dont Napoléon avait dédaigné l'invention. Un grand perfectionnement fut apporté avec l'invention de l'hélice par le français Sauvage en 1832. En 1838, les anglais construisait le premier bateau à hélice, créait aussi la première ligne régulière transatlantique, ils commencèrent en même temps à substituer le fer au bois dans la construction des navires. La locomotion à vapeur par terre fut plus longue à réaliser. Elle ne devint pratique que lorsqu'on eut associé le rail et la locomotive. Depuis longtemps, dans les mines anglaises on faisait rouler les voitures à charbon, soit dans des ornières de bois plaquées de fer, soit sur des barres de fer saillantes, appelées rails. En 1802, dans le Pays de Galles, ont fit circuler sur les rails une voiture analogue à celle de Cugnot : le chemin de fer était inventé. La première locomotive pratique fut construite par l'anglais Stéphenson en 1815. Le français Seguin décupla la puissance de la machine par l'invention de la chaudière tubulaire en 1828. Le télégraphe, l'électricité fournissant un nouveau moyen de communication supprimant presque la distance. Les découvertes d'Ampère et d'Arago conduisirent le savant allemand Gauss à l'invention du télégraphe en 1833. Le premier appareil pratique, fut construit en 1835, par l'américain Morse, la première ligne télégraphique française ne fut établie qu'en 1845, le premier câble sous-marin à travers le Pas-de-Calais, en 1851. A noter que la France avait été la patrie du télégraphe aérien, elle possédait un réseau de communications optiques alors sans rival ni concurrence au monde. Aussi accueillit-elle sans empressement la nouvelle invention. Ce n'est qu'en 1850, que le public fut admis à s'en servir. Les postes, la transmission des lettres, effectuée alors par la malle-poste, était lente et coûteuse. Le port, variable suivant le poids et la distance, était payé par le destinataire. Avec les chemins de fer, les services postaux prirent un grand développement. Pour les frais de port, on en vint à adopter en 1848, le système anglais, à savoir une taxe peu élevée, proportionnelle au poids, mais uniforme, que que fût la distance. La taxe était acquittée au moyen d'un timbre, vendu par l'Etat et payé par l'expéditeur. Ces facilités déterminèrent un rapide accroissement du nombre des correspondances. N.B. - Le Sphinx, fut le premier bateau à vapeur de la Marine Nationale Française. C'était une corvette de guerre, construite à Rochefort, en 1829, cette corvette de guerre était munie d'une machine anglaise, elle pouvait atteindre la vitesse de sept noeuds, soit 13 kilomètres à l'heure environ. Ce bateau amena d'Egypte, l'obélisque qui se trouve actuellement, Place de la Concorde à Paris.

Date de création : 10/03/2007 17:27
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Découvertes du début du XIX° siècle
Découvertes du début du XIX° siècle


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Bon de visite en immobilier, que dit la loi ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Oslo : une des plus vastes capitales du monde. Révolution économique, de l'industrie, de l'agriculture, des transports au début du XIX° siècle


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sciences (958 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Inventions et inventeurs (10 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)
  Rubrique > Histoire contemporaine (7 sites)


[Retour au guide Aquadesign]