envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Film


La carrière cinématographique de l’acteur français Jean Hugues Anglade.



L'acteur français Jean Hugues Anglade est né à Thouars, dans les Deux-Sèvres, le 29 juillet 1955. Véritable passionné de musique pendant l'adolescence, Jean Hugues Anglade se déplace vers Paris à l'âge de vingt ans afin de se présenter au
concours d'entrée du Conservatoire National d'Art Dramatique, alors dirigé par Antoine Vitez. Particularité importante pour un candidat à cette école : il n'est jamais entré dans un théâtre de sa vie ! Il réussit le concours d'admission avec succès et obtiendra un rôle, à l'issue de trois années de cours, dans « Bérénice » en 1978, d'après l'oeuvre de Racine. Parallèlement, Jean Hugues Anglade exerce d'autres petites activités. On le retrouvera, entre autres, à la Télévision, dans une série dramatique intitulée « Un comique né », de Michel Polac, au cours de l'année 1977. Favart fera également appel à lui pour « La peau de chagrin » en 1978, et Mitrani pour « Par ordre du roi », en 1979. Mais c'est le cinéaste Patrice Chéreau qui lui offrira le rôle qui fera d'Anglade une révélation du cinéma français. Ce sera pour « L'homme blessé » en 1983, film au sein duquel il interprète un personnage qui découvre son homosexualité. En 1985, il collaborera aux côtés de Luc Besson pour « Subway », et de Jean-Jacques Beineix pour 37,2 le matin. Dans cette adaptation cinématographique de l'oeuvre littéraire de Philippe Dijan, on le verra former un couple aux déboires chaotiques, avec la sulfureuse Béatrice Dalle. Après plusieurs films, Jean Hugues Anglade retrouvera Jean-Luc Besson pour Nikita, en 1990. Une petite période de vide se fera ressentir sur le plan professionnel mais celle-ci ne sera que très courte, et sa carrière reprendra son essor, puisque Patrice Chéreau va faire une seconde fois appel aux talents de l'acteur pour les besoins du film « La reine Margot », narrant les massacres de la Saint-Barthélemy, aux côtés de l'actrice française 'Isabelle Adjani, en 1993. Quatre années plus tard, Jean Hugues Anglade se penche sur la réalisation du film « Tonka », qui sera un échec cuisant. Depuis quelques années, l'acteur français poursuit sa carrière essentiellement sur le sol américain. On le verra donner la réplique à Connie Nielsen dans « Dark Summer », ou encore à Angelina Jolie dans « Talking lives ». On suivra également Jean Hugues Anglade dans l'un des épisodes des « Sopranos », au cours de l'année 2002.

Date de création : 17/03/2007 19:30
Contributions de Amandine Neirinck
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Jean Hugues Anglade
Jean Hugues Anglade


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le budget : sa définition, son établissement et son utilité



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Keanu Reeves : Un parcours passionné vers les étoiles d’Hollywood Les caractéristiques du Royaume de Bahreïn.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Film (601 sites)
  Rubrique > Actualités cinéma (74 sites)
  Rubrique > Acteurs (30 sites)


[Retour au guide Aquadesign]