envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Première Guerre Mondiale, la Guerre 1914-1918, la drôle de guerre



La guerre 1914-1918, fut déclenchée par l'assassinat à Sarajevo, en Bosnie, de l'archiduc héritier d'Autriche, par un étudiant venu de Serbie le 28 juin 1914. Rendant le gouvernement Serbe responsable de ce meurtre, l'Autriche, encouragée par l'Allemagne, adressa le 25 juillet 1914, un ultimatum,
puis, comme la Serbie ne l'accepta pas intégralement, lui déclara la guerre le 28 juillet 1914. La Russie, protectrice de tous les états slaves, mobilisa contre l'Autriche ; à ce moment, l'Allemagne, alliée de l'Autriche, contre la Russie à laquelle elle déclara la guerre le 1° août 1914, la France, alliée de la Russie, contre l'Allemagne, qui lui déclara la guerre le 3 août 1914. Enfin le 4 août 1914, garante de la neutralité de la Belgique où pénétrèrent dès le 3 août 1914, les troupes allemandes, l'Angleterre déclara la guerre à l'Allemagne. Voilà comment se déclara la première guerre mondiale de 1914-1918. Les belligérants - Engagée au début entre deux groupes d'Etats : les deux empires centraux contre la Triple Entente, la Belgique et la Serbie, la guerre devint peu à peu vraiment universelle. Aux côtés des empires centraux se rangèrent la Turquie en octobre 1914 et la Bulgarie en septembre 1915 - A la Triple Entente se joignirent le Japon fin ooût 1914, pour déposséder l'Allemagne de ses colonies de Chine et du Pacifique ; l'Italie en mai 1915 et la Roumanie en juillet 1916, pour achever leur unité nationale, la Gréce après un coup d'Etat qui renversa la roi Constantin, germanophile, le Portugal sous l'influence anglaise, la Chine pour trouver auprès des Alliés protection contre le Japon, le Siam, le Brésil etc... et surtout les Etats-Unis en avril 1917. La guerre de mouvement en Occident. Les troupes françaises ne subirent d'abord que des échecs, en haute Alsace où elles prirent et reperdirent Mulhouse, en Lorraine où elles furent battues à Morhange, elles durent se replier au nord de Nancy, et surtout à la frontière belge ou les Allemands, qui avaient traversé la Belgique sans grande résistance, sauf à Liège, remportèrent sur la Sambre la grande victoire dite de Charleroi. Elle leur permit la conquête d'à peu prés toute la Belgique et l'invasion de la France. On s'attendait au siège de Paris et déjà le Gouvernement s'était installé à Bordeaux ; mais les allemands, pour tenter d'envelopper l'armée française, commirent la faute de glisser vers le sud-est de Paris. Ils furent attaquer de flanc et battus par le Général Maunoury sur l'Ourcq. Le lendemain le général Joffre ordonnait une contre-offensive générale et les allemands étaient refoulés jusqu'à l'Aisne. (Bataille de la Marne) en septembre 1914. Les allemands tentèrent alors d'atteindre la mer par le nord de la France, mais ils furent gagnés de vitesse et battus sur l'Ysrer en Flandre en octobre 1914. La guerre des tranchées, les troupes allemandes s'accrochèrent au sol, creusèrent des tranchées et le front se stabilisa. Cette guerre des tranchées s'est caractérisée par l'aménagement de fossés continus et d'abris souterrains protégés par des fils de fer barbelés ; par l'importance, avant toute attaque, de longues préparations d'artillerie, par l'usage d'armes à effet rapproché (grenades, lance-torpilles, mitrailleuses), par l'importance de l'observation aérienne et du camouflage. Cette guerre d'usure ne donna en 1915 et 1916, aucun résultat. En dehors d'innombrables opérations de détail, toutes les offensives échouèrent : attaque franco-anglaises en Artois en mars 1915, offensive française en Champagne en septembre 1915, offensive allemande sur Verdun en février 1915, offensive des Alliés dans la Somme en juillet 1916. Drôle de guerre, cette guerre de 1914-1918 !!! La guerre en Orient - La Serbie maintient plus d'un an l'intégrité de son territoire contre les autrichiens, elle dut l'évacuer après l'entrée en guerre de la Bulgarie en octobre 1915. Cependant les Alliés, qui avaient vainement tenté de forcer le détroit des Dardanelles, débarquèrent à Salonique, un corps expéditionnaire qui reprit Monastir et reconstitua un front en Macédoine en novembre 1916. Sur le front Nord-Est, les Russes qui avaient envahi la Prusse-Orientale, furent écrasés par Hindenburg à Tannenberg en août 1914. En Galicie, qu'ils avaient partiellement occupée, leur front fut crevé à Gorlice le 1° mai 1915 et ils durent évacuer toute la Pologne et les provinces baltiques. Brussilov reprit l'offensive aux confins de la Roumanie quand celle-ci entra en guerre, mais la Roumanie fut à peu près entièrement conquise, grâce à l'encadrement des autrichiens par les troupes allemandes en décembre 1916. Les nouvelles armes apparurent durant cette guerre 1914-1918. De nouveaux procédés de combat (gaz asphyxiants allemands en 1915, tanks anglais en 1916, puis français en 1917), furent mis en oeuvre. Les populations de l'arrière furent soumises à d'intenses bombardements aériens. Enfin au blocus de ses ports par la flotte anglaise, l'Allemagne riposta par la guerre sous-marine. Les échecs militaires des français et des italiens - Une tentative de percée du front allemand sur l'Aisne par Nivelle, successeur de Joffre, échoua le 16 avril 1917, provoquant des mutineries dans l'armée qu'apaisa la nomination comme président du conseil de l'énergique Georges Clémenceau, surnommé "le Tigre". Les troupes italiennes qui, depuis leur entrée en guerre, avaient fait en Istrie et dans les montagnes du Trentin des offensives partielles, subirent une importante défaite à Caporetto et durent reculer jusqu'à la Piave. La révolution russe et la paix séparée en Orient - Une révolution, causée par les hécatombes de soldats mal armés et la misére des populations civiles, renversa Nicolas II le 12 mars 1917. Le gouvernement provisoire de Kerensky ayant tenté de réorganiser l'armée fut renversé par les révolutionnaires extrémistes ou bolcheviks. Leurs chefs Lénine et Trotsky, signèrent la paix de Brest-Litowsk qui détachait de la Russie six Etats nouveaux qui passèrent sous la tutelle allemande : la Finlande, la Lituanie, l'Estonie, la Lettonie, la Pologne et l'Ukraine. La Roumanie dut, aussi signer la paix, en échange de la Dobroudja cédée à la Bulgarie, elle obtint la Bessarabie prise à la Russie. L'intervention des Etats-Unis, en revanche, la guerre sous-marine provoqua l'entrée en guerre des Etats-Unis à l'appel du Président Wilson en avril 1917. Leur appui militaire aux Alliés ne fut efficace qu'en 1918, mais ils leur fournirent un gigantesque appui économique et financier. Les offensives allemandes en 1918, grâce à la supériorité de ses effectifs ramenés du front Russe, le Général Hindenburg, assisté de Ludendorff, tenta plusieurs efforts décisifs de percée, par deux fois les troupes crevèrent le front franco-anglais (en Picardie en mars et sur l'Asine au Chemin des Dames le 27 mai 1918). Mais, investi du commandement suprême des troupes alliées, Foch reconstitua chaque fois le front. L'échec d'une dernière offensive allemande de part et d'autre de Reims le 15 juillet 1918, fut suivi d'une contre-attaque française victorieuse entre l'Ourcq et l'Aisne le 18 juillet 1918. La victoires des Alliés en Occident - Les troupes alliées ne cessérent dès lors d'attaquer les allemands qui se repliérent sur un formidable système défensif aménagé en 1917, la ligne Hindenburg. Elle fut percée à son tour, les troupes allemandes reculaient, démoralisées, Guillaume II, renversé, s'enfuit en Hollande, et le gouvernement provisoire allemand signa l'armistice du 11 novembre 1918. les Alliés reprirent tous les territoires occupés et occupérent l'Alsace-Lorraine et la rive gauche du Rhin. L'effondrement des alliés de l'Allemagne. La capitulation de l'Allemagne avait été précédée et hâtée par celle de tous ses alliés : la Bulgarie le 29 septembre 1918, son front été percé par l'offensive de Franchet-d'Espérey qui libéra la Serbie, la Turquie ensuite le 30 octobre 1918, menacée par l'avance victorieuse du Général anglais Allenby en Syrie, l'Autriche-Hongrie enfin, battue par l'Italie à Vittorio Veneto entre le 24 et 30 octobre 1918, et menacée sur le front serbe. Le prix de la guerre 1914-1918, coûta au monde 7 à 8 millions d'hommes, dont 1/4 pour la France. Celle-ci avait en outre dépensé 150 milliards de francs-or et un quinzième de son territoire avait été dévasté par la lutte ou par l'envahisseur (mines et usines du Nord). Ce fut aussi la dislocation de l'empire ottoman, la dislocation de l'empire des Habsbourg. Les traités de paix, furent inspirés par une conception démocratique et pacifiste, les conditions furent l'oeuvre de trois hommes d'Etat, le français Clémenceau, l'anglais Lloyd George, l'américain Wilson. Ils firent adopter par une conférence interalliée et imposer sans discussion aux Etats vaincus, le traité de Versailles le 28 juin 1919 et les traités de Saint-Germain en septembre 1919. Pour tenter de régler pacifiquement les conflits à venir, la Conférence de paix créa une "Société des Nations" le 28 avril 1919, siégeant à Genève en Suisse et ouverte à tous les Etats. On peut le dire, quelle drôle de guerre, fut cette guerre de 1914-1918, qui laissa beaucoup de veuves et d'orphelins.

Date de création : 18/03/2007 18:24
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Première Guerre Mondiale
Première Guerre Mondiale


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Sainte Rita, patronne des cas et causes désespérés



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 12/09/2007 à 21:22:15, youssefmoslim a écrit :

comment évolue le front russe pendant la première guerre mondiale de 1914 a 1917 ?



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Yohji Yamamoto, styliste, artiste, parfumeur etc… Commandante Che Guevara: un mythe, une légende…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)
  Rubrique > Histoire militaire (10 sites)
  Rubrique > Livre Scolaire, Universitaire (8 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)
  Rubrique > Première Guerre mondiale (6 sites)
  Rubrique > Géographie, Histoire, Actualité, Politique (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]