envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Arts, culture


Art et architecture dans l'Egypte antique, les temples, les tombeaux, les arts mineurs



Il est à noter que l'art égyptien était au service de la religion. Sa fonction essentielle était de construire pour les dieux et pour les morts des monuments indestructibles. C'est ainsi que les principaux monuments construits furent des temples et des tombeaux. Ces constructions se distinguent non seulement par leur beauté, leur grandeur et leur solidité, leurs formes
massives, faites pour durer, mais aussi par une perfection technique qui n'a jamais été dépassée, et par des matériaux très résistants qui était les calcaires, les granits et les grès. Tout d'abord, les tombeaux eurent la forme de masses allongées, rectangulaires, ce que l'on appelle les "mastabas", ce nom vient d'un nom arabe qui veut dire "bancs", parce qu'ils ressemblaient à d'énormes bancs de pierre. Puis ils devinrent des édifices à degrés, faits de mastabas superposés, enfin de véritables pyramides comme celle de Gizeh. Sous le Nouvel Empire, les tombeaux furent des hypogées (des monuments souterrains). A ce sujet, les pyramides de Gizeh, datent de l'Ancien Empire. Au pied de chaque pyramide, s'élevaient des pyramides, plus petites pour les membre de la famille royale et un temple pour le culte du Pharaon après sa mort. Près du portique du temple principal se dresse le Sphinx, qui est un lion accroupi qui possède une tête d'homme, sculpté dans le rocher et qui représente sans doute Khéphren lui-même. Parmi les hypogées, les plus remarquables sont sans doute ceux de la Vallée des Rois, près de Thèbes. Dans l'un d'eux, la longueur du corridor souterrain qui mène aux chambres funéraires mesure 215 mètres. Le tombeau d'un Pharaon, Séti 1°, comprend huit chambres précédées ou reliés, par des corridors, des escaliers et des vestibules, le tout très richement décoré. Les temples - Le temple était la maison de Dieu. Le temple comprenait d'abord une vaste cour intérieure entourée de galeries à portiques ou à colonnes, c'est à cet endroit, que se déroulaient les processions. Puis venaient une ou plusieurs salles immenses, soutenues par une ou plusieurs rangées de colonnes, ces salles sont dénommées "salles hypostyles", où l'on célébrait les grandes cérémonies du culte, au fond, plongée dans l'obscurité et le mystère, la chambre sainte, ou était la statue du dieu. Cette chambre sainte était réservée aux prêtres. Les plus belles ruines des temples sont celles de Karnak et de Louqsor, sur l'emplacement de Thèbes, et les temples souterrains d'Ipsemboul, entre les deux premières cataractes. Ces monuments datent de la grande période thébaine. La peinture et la sculpture, très tôt, les Egyptiens étaient passés maître dans l'art de tailler la pierre, même la plus dure. Les statues qu'ils sculptèrent sont, les unes des statues décoratives représentant des dieux ou des rois, dans des poses sacrées, les autres sont des statues funéraires, qui étaient destinées à être placées dans les tombes pour suppléer la momie, ces statues sont des portraits, de vie et de vérité, tel le Scribe accroupi que l'on peut voir au Musée du Louvre. Les murailles et les colonnes des temples, les parois des tombeaux étaient entièrement recouverts de dessins sculptés ou peints qui représentaient des scènes de la vie des dieux, des rois ou des personnes défuntes. Les arts mineurs, les Egyptiens ont excellé dans le Travail des bijoux, de l'orfèvrerie, de la joaillerie. Les tombeaux nous ont livré une infinité d'oeuvres aussi merveilleuses par la Beauté de la forme que par l'habileté de l'exécution, de la réalisation, que l'on ne se lasse pas de recopier, colliers, bracelets, bagues, diadèmes, coffrets et miroirs ou l'or et l'argent sont rehaussés de pierres précieuses ou d'émail incrusté. L'Egypte ancienne nous offre un tableau d'une civilisation complète, dont les traits les plus remarquables sont les préoccupations morales et religieuses, une belle organisation sociale, une grande habileté dans toutes les formes de l'art et de l'industrie. On comprend qu'une civilisation aussi ancienne, aussi brillante a exercé une très grande influence sur le développement des autres peuples méditerranéens. On peut dire, sans se tromper que l'Egypte a joué le rôle de grande éducatrice. Grande civilisation que furent les Egyptiens, au niveau de l'architecture, de l'art, des arts mineurs.

Date de création : 21/03/2007 08:25
Contributions de Olive2
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Art et architecture dans l
Art et architecture dans l'Egypte antique


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Pink, c'est qui ? une belle américaine



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 25/01/2008 à 11:20:47, mido a écrit :

Question architecture en égypte je pense qu'on n'a pas trop notre mot à dire, en tout cas les Egyptiens avaient un sacré don pour faire ce qu'ils ont fait



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Dieux, culte des morts, momie,  dans l'Egypte ancienne Medersa Ben Youssef, l’un des plus beaux monuments de Marrakech


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Arts, culture (4549 sites)
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Recit et photo de voyage (144 sites)
  Rubrique > Architecture (87 sites)
  Rubrique > Histoire antique (36 sites)
  Rubrique > Histoire des civilisations (8 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]