envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Musique


Johann Strauss, un grand de la musique classique



Johann Strauss II ou Johann Sébastian Strauss est né en 1825 en Autriche. Son père Johann Strauss I est un grand compositeur viennois, directeur des bals de la cour. Le petit Strauss est élevé par un père sévère et autoritaire, qui exige de lui de grandes études. Il n'est en aucun cas question de musique. Johann Strauss II profite
des nombreuses absences de son père pour s'essayer au piano. Du haut de ses 6 ans, sous l'oreille attentive de sa mère, il compose sa première valse. Enfant prodige sans aucun doute, elle lui fait prendre en cachette des cours de piano et de violon. A 17 ans, il ne se consacre qu'aux études musicales, et se fâche avec son père. Après avoir étudié la théorie et la composition au violon, il obtient un permis officiel de donner des concerts en public, autorisation nécessaire car il n'est pas majeur. Et en septembre 1844, il se produit avec 24 musiciens, qu'il dirige d'une main de maître. Il y présente 6 de ses compositions et quelques valses de son père, au Casino de Dommayer à Hietzing, c'est un grand succès. Quelques années plus tard il obtient la place de Chef de la Musique Municipale de Vienne. Il compose alors ses plus belles valses comme « Le Beau Danube Bleu », « Le sang Viennois », ou « La valse de l'Empereur ». Entre temps, après le décès de son père en 1849, il le remplace au poste de Directeur Des Bals de la Cour. Johann Strauss II surpasse le talent de son père qui lui en a toujours voulu d'être en perpétuelle rivalité. Allant toujours plus loin il compose également de nombreuses Polkas, mais surtout de somptueuses opérettes comme « La Chauve Souris », « Une nuit à Venise », « Le Baron Tzigane » entre autres. Jacques Offenbach en 1860, lui évoque cette éventualité, qu'il devrait écrire des opérettes. Ayant rallié l'orchestre de son père à son propre ensemble, il se produit à Paris, Londres, Berlin, Saint-Pétersbourg et les Etats-Unis, partout c'est un énorme succès. Dans l'apogée de sa gloire, il se marie trois fois. Son premier mariage avec une cantatrice se solde par un divorce, car Johann Strauss II un peu volage, a une attirance toute particulière pour les interprètes de ses opérettes. En 1878 il épouse une jeune femme de 26 ans, qui elle, rêve de monter sur les planches et ne compte sur lui que pour la mettre sur scène. Il la quitte rapidement et reprend ses escapades amoureuses. C'est en 1883 qu'il rencontre Adèle, un femme de 21 ans, divorcée. A ses côtés, il retrouve une nouvelle jeunesse, a envie de faire du sport afin de conserver sa ligne, et s'habille à la mode. Cette quiétude retrouvée ses chef d'oeuvres s'enchaînent toujours plus remplis de gaieté et d'enthousiasme « Aimer, Boire et Manger », « Légende de la Forêt Viennoise », « Le mouchoir de la reine », « La Guerre Joyeuse » pour ne citer qu'eux. Son oeuvre comme « Le Beau Danube Bleu » est interprété à Boston par un ensemble de 10 887 musiciens, est dirigé par 200 chefs d'orchestres et accompagné d'un choeur de 20 000 voix. 100 000 personnes sont là, plus émerveillées que jamais devant la virtuosité du spectacle. Johann Strauss II est présenté à l'Empereur et à l'Impératrice de France, qui ne veulent plus aucune soirée mondaine sans lui et son violon. Mais sa musique franchissant les frontières, il reste un compositeur Autrichien très attaché à son pays natal. Vienne est une ville très culturelle et très renommée au niveau Européen, au même titre que Paris et l'Empereur François Joseph associe ce résultat à Johann Strauss, le considérant comme un trésor de son pays. Le compositeur Richard Wagner dit à cette époque qu'il voit en lui « le cerveau le plus musical qui fut jamais ». Un soir de 1899, en pleine représentation il prend froid, il décèdera quelques jours plus tard à 74 ans. Johann Strauss a droit à des obsèques nationales et il sera enterré aux côtés de grands musiciens, Shubert et Brahms.

Date de création : 26/03/2007 21:53
Contributions de Missminimi
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Johann Strauss
Johann Strauss


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

John Fitzgerald Kennedy, le plus jeune président des Etats-Unis



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Archéologue : Le métier qui reconstitue l’histoire du monde Les guerres médiques en Grèce, dans l'antiquité, c'est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Categories Musicales (1049 sites)
  Rubrique > Compositeurs (88 sites)
  Rubrique > Musique Classique (72 sites)
  Rubrique > telecharger musique (52 sites)


[Retour au guide Aquadesign]