envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Le développement des médias au Mali.



Le Mali se trouve au sud de l'Algérie et au nord de la Côte d'Ivoire. Le pays est divisé en huit zones, à savoir Tombouctou, Kidal, Gao, Mopti, Kayes, Koulikoro, Sikasso et Segou. La population atteignait 11 millions d'habitants au dernier recensement de l'année 2001. La grande majorité des maliens vit dans les
régions du sud. La capitale du Mali est Bamako qui compte huit cent quarante mille habitants. Beaucoup de maliens émigrent vers la Côte d'Ivoire, mais aussi de la France. Plus d'un tiers de la population se rapporte à l'ethnie dite « mandingue ». Ce sont essentiellement des maliens appartenant à la région de Bamako. La population est divisée en ethnies, comme les Peul, les Malinké, les Dioula, les Bwaba et bien d'autres, qui se regroupent en fonction de leurs activités. Quelques ethnies ne comptent parmi elles que des paysans, d'autres des pêcheurs, des commerçants. Les Touareg et les Peul sont quant à eux tournés vers l'élevage. Les maliens sont à 90% de religion islamiste. Le Mali dispose d'une multitude de langues, près d'une trentaine au total mais seules dix d'entres elles sont réellement utilisées. La langue ayant la plus grande importance est le bambara. Treize de ces langues sont officiellement reconnues par les autorités. Le Mali fut colonisé par la France dès la fin du XIX eme siècle. La première conquête fut signée Joseph Gallieni. Les français parvinrent à faire capituler le pays, après des années de luttes acharnées contre les peuples maliens. Dès lors, le Mali changea d'appellation pour « Afrique occidentale française ». Près de vingt ans plus tard, il deviendra le « Soudan français ». Ce n'est qu'en 1956 que le Mali vit la voie de l'indépendance. Du point de vue des médias, le Mali dispose d'une multitude d'émissions de radio, au sein desquelles plusieurs langues sont parlées, mais en aucun cas toutes. On en recense dix-sept au total, qui émettent sur tout le pays. C'est en 1967 qu'apparaît la radio au Mali. Très rapidement, elle trouve son public. Cependant, beaucoup de stations de radio éprouvent des difficultés, les budgets accordés sont dérisoires, le personnel insuffisant et parfois peu qualifié en la matière. En ce qui concerne la presse écrite, elle est essentiellement présentée en français, même l'on peut souligner l'apparition de plus en plus de journaux en différentes langues. La presse dite « communautaire » a également une grande importance, puisqu'elle diffuse en langue officielle. Par exemple, le « Kabaaru » est publié dans la langue de l'ethnie des Peuls. Le « Xibare » est quant à lui diffusé en sononké. Pour l'ethnie bambara, nous avons le « Nieta », le « Kote » et enfin le « Jekabaara ». Ces journaux sont tirés à près de vingt mille exemplaire au maximum et deux mille exemplaires au minimum

Date de création : 04/04/2007 20:03
Contributions de Amandine Neirinck
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Mali
Mali


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Chambre d’enfant : rangements en priorité !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Lituanie, une indépendance obtenue en 1990. Le cri d’alarme des enterrés vivants


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Presse divers (27 sites)


[Retour au guide Aquadesign]