envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Comité français de la Libération nationale : le gouvernement de la France libre.



Ecrasée par l'Allemagne nazie en mai 1940 après quelques mois de « drôle de guerre » autour de la ligne Maginot, la France entre dans une crise Politique profonde. Le parlement liquéfié de la IIIe république vote le 10 juillet 1940 une loi de pleins pouvoirs au profit du héros national de
la première guerre mondiale, le maréchal Pétain. Très vite, le héros va signer l'armistice avec l'Allemagne, pour entrer dans une phase de collaboration avec le régime nazie. Cette paix n'était pas voulue par tous, et très vite, des hommes forts de l'armée française s'impose à l'étrange, notamment le général De Gaulle qui va, depuis Londres, diriger la France résistante et combattante, en présidant le Comité National Français. A l'opposé, en Algérie et après la reconquête par les forces alliées de l'Afrique du Nord, le général Darlan commence, en 1942 à s'opposer, après son soutien à Pétain, aux forces de l'Axe (Allemagne et Italie). Le commandement civil et militaire d'Alger, bien que toujours fidèle au modèle vichyste, répressif et conservateur, est soutenu par les Etats-Unis. Conscient que cette division des français libres est néfaste, le général De Gaulle va se déplacer à Alger, dans l'optique de créer une union entre les deux forces, dans le but de fonder un gouvernement unique des forces françaises encore en guerre. De Gaulle et le général Giraud (qui a succédé à la tête des forces d'Algérie après l'assassinant de Darlan) vont alors rentrer en pourparler malgré leur opposition idéologique frontale. Giraud est dans une optique très conservatrice, et tend à vouloir garder son pouvoir militaire et civil. Il est de plus soutenu par les américains. De Gaulle quant à lui préfère une séparation des pouvoirs civils et militaires. Après de difficiles pourparlers, le Comité français de la Libération nationale est créé. Il est co-dirigé par De Gaulle et Giraud, et se compose de plusieurs commissaires et d'une assemblée consultative. Les débuts de ce comité vont être laborieux. La dyarchie à son sommet, qui met face à face les deux généraux littéralement opposés sur plusieurs points, tend à garder un statu quo qui ne plaît pas à De Gaulle. Giraud est aussi considéré comme trop soumis à l'influence américaine. Cette division s'illustre de plus en plus, et De Gaulle va finir par boycotter quelques jours le comité, mettant à jour la nécessité d'une unification de la hiérarchie première. De Gaulle va finalement gagner le duel qui l'oppose à Giraud, imposant ainsi une subordination du militaire, dont le chef est Giraud, au civil commandé par De Gaulle. Peu à peu, l'influence de Giraud va s'éclipser, jugé comme trop vichyste, mais aussi désapprouvé par les propres partisans de Vichy. De Gaulle s'impose donc comme le véritable chef de la France libre unifiée, alors qu'il était parti d'une position isolée, au contraire de Giraud qui possédait les appareils militaires et administratifs. Le Comité français de la Libération nationale sera dès le début reconnu par les forces alliées, et il pourra engager son armée aux cotés des armées britannique et américaines. En outre, il a rétabli la légalité républicaine, réintégrant les victimes d'exclusion du régime de Vichy (les juifs notamment). Aucune grande réforme n'est entamée, laissée à un retour de la démocratie après-guerre. Pourtant, on doit à ce comité plusieurs réformes démocratiques, comme le droit de vote de femmes ou l'amélioration des situations des populations colonisés. Le 3 juin 1944, le comité national de la libération nationale va se voir transformé en « gouvernement provisoire de la République Française », présidé par Charles de Gaulle, qui rentrera dans un Paris libéré pour restaurer entièrement la République française.

Date de création : 12/04/2007 17:21
Contributions de Sylvain
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Comité français de la Libération nationale
Comité français de la Libération nationale


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Avoir un correspondant à l'étranger



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le Bronx, le quartier le plus sensible de New York City La vallée de l’Hudson et les Catskills dans l’état de New York


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Guerres (19 sites)
  Rubrique > Histoire de France (17 sites)


[Retour au guide Aquadesign]