envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Buenos Aires : Ville d’Amérique latine aux influences espagnole.



Buenos Aires est la capitale de l'Argentine située sur les bords de l'estuaire du río de la Plata, en bordure de l'océan Atlantique. Buenos Aires concentre une partie importante de l'industrie argentine. Le sud de la ville regroupe ainsi les activités agroalimentaires (notamment le conditionnement de la viande), les raffineries de
pétrole et les usines chimiques, tandis qu'au nord et à l'ouest sont implantées des usines de montage de véhicules, de constructions mécaniques et diverses industries légères (imprimeries ou filatures). La place de Mai (plaza de Mayo), proche du front de mer, à l'extrémité orientale de Buenos Aires, correspond au site originel de la ville ; centre de la cité, elle abrite la Casa Rosada, siège de la Présidence. De son centre part l'axe principal, ou avenue de Mai, qui aboutit au Congrès national. Au sud de cette artère s'étend le quartier coloré de La Boca, où se trouvent notamment de nombreux descendants d'émigrants italiens, des foyers industriels et des quartiers ouvriers. L'habitat aisé s'est déplacé vers le nord, en direction des luxueuses banlieues d'Olivos, de Vicente López, de Martínez et de San Isidro. Les établissements d'enseignement et les instituts culturels, autrefois concentrés dans le vieux centre historique, ont également été transférés vers le nord. La ville a connu la colonisation. En 1536, une expédition espagnole tente pour la première fois de construire un fort à Buenos Aires, qui doit cependant être rapidement abandonné. Les Espagnols font alors une deuxième tentative, en 1580, en établissant un comptoir permanent, qui ne dispose toutefois que de maigres ressources, exception faite des chevaux sauvages et du bétail. La prospérité et la croissance démographique du site sont stimulées par l'essor du commerce des peaux et par l'obtention, en 1776, du statut de capitale de l'immense vice-royauté de la Plata. Buenos Aires cherche néanmoins à se libérer de la tutelle espagnole et proclame son indépendance pour la première fois en 1810, officiellement reconnue en 1816, elle permet d'ouvrir le port au libre-échange. Le commerce devient alors florissant et la population atteint 100 000 habitants en 1850.Des émigrants européens, venus d'Italie et d'Espagne, arrivent en masse et s'installent dans les régions côtières de l'Argentine, particulièrement à Buenos Aires. La ville peut alors se développer, avec la construction de chemins de fer, d'installations portuaires, de tramways et d'usines à gaz. Le district de la capitale fédérale est créé en 1880 et la ville de Buenos Aires est promue capitale du pays. Au début du XXe siècle, Buenos Aires assume le rôle de principal centre culturel, Politique et économique de l'Argentine et de l'Amérique latine. L'étymologie du nom qui signifie « Bons Vents » en vieil espagnol était a la base « Santisima Trinidad y Puerto de Nuestra Señora del Buen Ayre » qui signifie « Sainte Trinité et Port de Notre Dame de Bons Vents » et qui s'est raccourci pour ne rester que Buenos Aires.

Date de création : 20/04/2007 17:27
Contributions de Akim
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Buenos Aires
Buenos Aires


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Lastminute.com ou comment voyager moins cher et à tout moment ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Sites à visiter en Pennsylvanie, loin de Philadelphie et des grandes villes Emirats arabes Unis : Une fédération à la conquête de l’or noir.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Tour-opérateurs (109 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du sud (92 sites)
  Rubrique > Grandes villes du monde (23 sites)
  Rubrique > Voyage Argentine (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]