envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Oranjestad, le premier pas pour Aruba, bijou des Caraïbes



Oranjestad est la capitale d'Aruba, véritable petite perle des îles Sous-le-Vent, dans les Caraïbes, doucement caressée par des eaux limpides et bordée d'une végétation luxuriante qui fait toute la beauté de l'île. D'ailleurs, les plages de sable blanc d'Aruba ont une renommée mondiale ! La côte septentrionale, pour sa part, permet des panoramas sensationnels, avec notamment ses
parois rocheuses qui font rêver bon nombre de grimpeurs. Oranjestad, géographiquement, se trouve à environ vingt cinq kilomètres au nord-ouest du Venezuela, dans la mer des Caraïbes. L'île dont elle est la capitale fait trente deux kilomètres de long sur dix kilomètres en sa partie la plus large. L'île est habitée essentiellement par une population polyglotte d'environ soixante douze mille âmes qui s'expriment tant en néerlandais, en anglais, en espagnol, en papiamento (employé plutôt à la maison...), en français qu'en allemand. Les tout premiers habitants de l'île d'Aruba étaient des Caquetios, peuple apparenté aux Arawaks. Les historiens datent la découverte de l'île à 1499, par l'explorateur espagnol Alonso de Ojeda. Puis ce sont les Hollandais qui prirent possession d'Aruba, en 1636, après la guerre qui opposa quatre vingt ans durant l'Espagne à la Hollande. Bien que l'île fasse toujours partie de nos jours du Royaume des Pays-Bas, elle fonctionne en indépendance vis-à-vis des autres îles néerlandaises des Antilles comme Bonaire ou Curaçao. Se rendre à Oranjestad n'est pas difficile... En avion, le touriste atterrira au Queen Beatrix International Airport, qui se trouve à environ quinze minutes du centre-ville d'Oranjestad. Pour ceux qui préfèreront pour d'autres raisons le bateau, la plupart des bateaux de croisières accostent au port d'Oranjestad même. Là, les passagers seront accueillis par un bureau d'information touristique qui équipe le terminal du port,lui-même assez moderne. Les fans de shopping trouveront des boutiques à cinq minutes du port, boutiques qui proposent de nombreux produits d'artisanat local. Evidemment, que l'amoureux d'authentique ne soit pas déçu : les îles ne sont pas à proprement parler l'endroit idéal pour dénicher l'objet rare ou la bonne occasion ! Pour les affamés, le meilleurs restaurant de l'île s'appelle « Chez Mathilde », et est ouvert pour le déjeuner tant que pour le dîner. Assez élégant et raffiné, le restaurant n'en a pas moins un service gentil et très attentionné. Ceux qui préfèrent les grills et les rôtisseries se tourneront plutôt vers le restaurant « El Gaucho »,toujours situé à Oranjestad, réputé pour son filet de boeuf argentin et ses excellents plats de poissons... Vous l'aurez compris, Oranjestad est un paradis à tous niveaux, reste à casser sa tirelire !

Date de création : 24/04/2007 19:19
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Oranjestad
Oranjestad


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Auto stop : régles à respecter!



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La contre-lettre,convention secrète signée par les parties à un contrat The Valley, une autre capitale perdue dans les Caraïbes.


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Blog voyage (70 sites)
  Rubrique > Photos de voyage (67 sites)


[Retour au guide Aquadesign]