envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


La croissance : les aliments organiques et inorganiques



l'exercice physique et mental, le maintien de la température du corps exigent une importante dépense en énergie, ainsi que l'apport des matériaux de rechange. L'ensemble des substances alimentaires que nous absorbons, procure en partie à l'organisme, les matières pour une bonne croissance et de régénération destinées à remplacer
les cellules usées et les tissus consumés par les processus d'oxydation continuels qui ont lieu dans le corps. Ils entraînent aussi l'énergie chimique qui, au moyen de la digestion et de l'absorption, se transforme en énergie thermique c'est-à-dire en chaleur. Pour la croissance, les aliments peuvent être organiques et inorganiques. Sont organiques : ceux qui proviennent d'être vivants, végétaux ou animaux : légumes verts, fruits, miel, lait, oeufs, viandes et poissons. Ils sont riches en graisses, sucres et protéines à fonction plastique et calorique. Sont inorganiques : l'oxygène que nous respirons, l'eau, les sels minéraux, dépourvus de valeurs calorique, ils sont néanmoins indispensables au maintien, à l'état physique, de la substance cellulaire ou protoplasmique. La valeur énergétique d'un aliment s'exprime en calories, et se vérifie en calculant la quantité d'oxygène qu'il faut brûler un gramme de substances alimentaires. On a pu établir ainsi qu'un gramme de protéines, donne 4,1 calories, un gramme de graisse 9,5 calories et un gramme de sucre 4,2 calories. Pour déterminer quelle est la ration alimentaire exacte, il faut tenir compte des exigences de chaque individu, et notamment de son âge, de son sexe et de son activité. Ainsi, l'alimentation d'une femme enceinte ou qui allaite sera différente de celle d'un vieillard. En période de croissance, l'apport en calories doit être augmenté. Il en va de même chez des individus effectuant des travaux lourds. Les hommes exigent davantage de calories que les femmes. A part tout cela, il reste vrai que chaque individu a besoin de plus ou moins de calories, selon que son métabolisme fonctionne plus ou moins. Il convient également de calculer quel est le pourcentage en graisses, sucres et protéines des différents plats composant un menu. Dans un régime normal, on établit les besoins quotidiens d'un adulte comme suit : un gramme de protéines pour chaque kilo de poids, environ 30 grammes de graisses qui procurent de 46 à 48 pour cent des calories nécessaires et, pour le reste, entre 50 et 60 pour cent de sucres. Ces derniers ont une grande importance dans le fonctionnement des muscles et des nerfs pour la croissance. Ces proportions peuvent varier, bien entendu, selon les circonstances déjà évoquées plus haut. L'eau représente 70 pour cent du poids total du corps. En plus de l'eau que nous buvons, nous absorbons celle que contienne les aliments d'origine animale ou végétale. Quant aux sels minéraux, ils représentent cinq pour cent du poids du corps.

Date de création : 08/05/2007 12:26
Contributions de Chantal
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


La croissance
La croissance


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Sacré de Birmanie ou « Birman » un chat avec des gants



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Accumulateurs, batteries ou piles, l'historique de la batterie de voiture ou de la pile Ile de Porquerolles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Santé (3240 sites)
  Rubrique > Nutrition (96 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Sécurité alimentaire (10 sites)


[Retour au guide Aquadesign]