envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


Georges Pompidou : homme d'Etat français 1911-1974



Pompidou est un ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de lettres, il est chargé de mission au cabinet du général de Gaulle (1944-1946), dont il devient, à partir de 1948, le principal collaborateur, tout en poursuivant sa carrière de maître des requêtes au Conseil d'Etat (1946-1954). Directeur général à la
banque Rothschild de 1956 à 1962, avec une interruption de septembre 1958 à janvier 1959 pour occuper les fonctions de directeur de cabinet de Ch. De Gaulle, il est nommé par celui-ci Premier ministre en avril 1962, Jacques Chirac est alors, auditeur à la Cour des comptes puis chargé de mission au cabinet de Georges Pompidou. Pompidou apparaît d'abord comme un fidèle exécutant de la politique décidée par le général de Gaulle, et aussi comme le chef de la majorité gaulliste, dont il doit assurer la cohésion et la victoire lors des consultations électorales. A l'intérieur, confronté à de sérieux conflits sociaux et au malaise paysan, il promulgue en 1963 un « plan de stabilisation » et s'efforce de rénover les structures économiques. Lors de la crise de 1968, Pompidou joue un rôle déterminant dans la reprise en main du pouvoir. Mais la lente détérioration de ses rapports avec le général de Gaulle entraîne sa mise à l'écart. Contraint de démissionner en juillet, Pompidou retrouve son mandat de député du Cantal. Candidat de la majorité aux élections présidentielles de juin 1969 qui suivent le départ du général de Gaulle, Pompidou est élu président de la republique au second tour face à Alain Poher, avec 57,58% des suffrages. Se présentant comme l'héritier du gaullisme, il charge son Premier ministre, Jacques Chaban-Delmas, de mener une politique « de continuité et d'ouverture ». Le départ de Jacques Chaban-Delmas (juillet 1972) et son remplacement par Pierre Messmer constituent un tournant et entraîne un durcissement du régime. Le nouveau gouvernement gagne les élections législatives de 1973. Pompidou, dont l'état de santé s'est visiblement altéré, doit faire face à la détérioration de la situation économique internationale. Désireux de réviser la Constitution française pour réduire à 5 ans la durée du mandat présidentiel, Pompidou doit abandonner ce projet et meurt quelques mois plus tard (avril 1974). Auteur d'une « Anthologie de la poésie française » (1961), il laisse également un ouvrage posthume, « le Noeud gordien, écrit en 1969 et paru en 1974.

Date de création : 10/05/2007 16:18
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Georges Pompidou
Georges Pompidou


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Région Provence Alpes Côte d'Azur en France



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Phlébite, thrombophlébite, thrombose veineuse, c'est quoi ? La césarienne, c'est quoi ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Politique (26 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]