envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Cochise, le grand chef Apache qui tenta de protéger son peuple



La tribu Apache Chiricahua vit naître, un jour de 1810 en Arizona, le futur grand Chef du groupe Apache Chokonen. Très vite, le jeune homme se fit remarquer par son habileté à la chasse et ses congénères le choisirent comme Chef. L'ambiance n'était guère rose pour les Amérindiens à l'époque. Tout n'était que haine, peur, suspicion à leur égard. C'est ainsi qu'en 1861, Cochise fut accusé
par le lieutenant George Bascom d'avoir enlevé un enfant et d'avoir volé du bétail. Malgré ses protestations et bien qu'il clamait son innocence, Bascom lança des troupes à sa recherche et Cochise dut s'enfuir avec sa squaw. Les armées Apache et Américaine s'affrontèrent alors mais le combat était inégal et ce fut la défaite pour les valeureux Indiens. Les Blancs se montrèrent alors inflexibles et cruels, conduisant la tribu des Apaches, ou plutôt ce qu'il en restait, au Mexique pour les massacrer tous, enfants, femmes, vieillards, sans pitié. Les hommes quant à eux furent pendus sans autre forme de procès. Evidemment, les autres tribus Apaches réagirent et tuèrent à leur tour, près de 150 Blancs et Mexicains en deux mois. Mais la guerre de Sécession approchait et Bascom et ses soldats durent quitter les lieux pour aller se battre dans l'Est. Un répit de dix ans fut alors accordé aux Apaches jusqu'au 30 avril 1871, jour funeste durant lequel 150 mercenaires anglais, mexicains accompagnés d'indiens félons Papago, attaquèrent un camp endormi. Ce fut un vrai massacre. Une centaine d'enfants, de femmes et de vieillards furent assassinés dans des conditions atroces. Les survivants furent capturés et réduits en esclavage. Ulysses Grant fut proprement indigné et envoya alors une commission pour négocier la paix. Des négociations furent prévues mais Cochise était amer, très amer, réalisant que son combat était perdu d'avance. Les pourparlers durèrent onze jours et se soldèrent par un accord sur une réserve Indienne sur les terres Chiricahua. La seule condition était que les Indiens se tiendraient tranquilles et n'attaqueraient pas les ranchers. Le traité fut respecté jusqu'à la mort de Cochise en 1874. Revenant sur leur parole, les Blancs décidèrent alors de déplacer la tribu Apache vers les déserts arides d'Arizona au lieu des jolies montagnes vertes dans lesquelles les Apaches étaient installés depuis des siècles. Ce fut alors à ses successeur de tenter de défendre l'honneur des Apaches avec, à leur tête, un certain Geronimo...

Date de création : 15/05/2007 12:13
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Cochise
Cochise


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Bêtise de Cambrai



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Incontinence, fuites et faiblesses urinaires chez les adultes et personnes âgées Geronimo, un « homme-médecin » qui s’est battu jusqu’au bout pour la liberté de son peuple Apache


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]