envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


James Garfield, 20e Président des Etats-Unis, une présidence de quelques mois



Élu en 1881 après le départ de Rutherford Birchard Hayes, James Abram Garfield sera assassiné quelques mois après son investiture n'ayant pas eu le temps de mettre ses projets à exécution... Né dans l'Ohio, à Orange, le 19 novembre 1831, James Garfield perd son père alors qu'il a deux ans et fait quelques petits boulots lors de son
adolescence pour financer ses études qu'il entreprend au Massachusetts. Diplômé du Collège de Williamston en 1856 après des études brillantes, il devient professeur en lettres classiques en Ohio. Fatigué de la vie d'enseignant, James Garfield étudie alors le droit et devient avocat à 29 ans. Il se tourne vers la vie politique et devient Sénateur Républicain en 1859. Franc-maçon, il est également profondément nationaliste et unioniste. Littéraire, juriste, Garfield montre également des dons pour les mathématiques (il trouvera une démonstration du théorème de Pythagore). Lors de la guerre de Sécession, il s'engage dans l'armée de l'Union et se rend dans le Kentucky où il est chargé d'expulser les Confédérés. C'est le succès de la bataille de Jenny's Creek en janvier 1862 et Garfield devient brigadier général puis général des troupes de volontaires. À cette époque, il est élu député républicain de l'Ohio. Poussé par Abraham Lincoln, il continue sa vie politique et restera au Congrès pendant 14 ans. Figure dominante du parti républicain, il tente pendant cette période d'affaiblir les états au profit de la fédération puis est élu Sénateur. En 1880, il est choisi comme candidat aux élections présidentielles par les Républicains et gagne de peu contre le démocrate, le général Scott Hancock. James Garfield est investi 20e Président des Etats-Unis le 4 mars 1881. Pendant quelques mois, il renforce l'autorité fédérale notamment sur la maison des douanes de New York ce qui provoque quelques réactions amères chez des hommes influents. Garfield a ensuite le projet de réunir toutes les républiques des Amériques à Washington en 1882 mais cette conférence n'aura jamais lieu. En effet, le 2 juillet 1881, un homme déçu de n'avoir pas été choisi comme Consul à Paris, tire sur le Président plusieurs balles dans le dos dans une gare de Washington. Une balle ne peut être extraite et Garfield passe des semaines alité à la Maison Blanche. Le 19 septembre 1881, Garfield meurt des suites de ses blessures. Son assassin, Charles Guiteau, est condamné à mort et pendu le 30 juin 1882. Le vice-président de James Garfield lui succède, Chester A. Arthur, qui sera inflexible par rapport aux Etats du Sud.

Date de création : 19/05/2007 11:39
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


James Garfield
James Garfield


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Alpinisme, l’histoire…



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Rutherford Birchard Hayes, 19e Président des Etats-Unis, un homme intègre Chester Alan Arthur, 21e Président des Etats-Unis, la réforme de la fonction publique


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Apprendre (25 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]