envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Benjamin Harrison, 23e Président des Etats-Unis, un intermède entre les mandats de Cleveland



Petit-fils de William Henry Harrison, 9e Président des Etats-Unis l'un des signataires de la Déclaration d'Indépendance, Benjamin Harrison naît le 20 août 1833 dans une ferme à North Bend, dans l'Ohio, près de Cincinnati. Son père est également un personnage politique puisqu'il a
été élu par deux fois au Sénat. Petit, il a droit à des précepteurs privés dans l'école qui accueille les 14 enfants Harrison ! Diplômé de l'université d'Ohio, il suit ensuite des études de droit. Inscrit au barreau de l'état d'Indiana, il fait campagne pour le parti républicain à Indianapolis. Il épouse en octobre 1853, Caroline Lavinia Scott avec qui il a deux enfants. Lors de la guerre de Sécession, il s'engage pour l'Union en 1862 en tant que colonel du 70e régiment d'infanterie pour finir général de brigade en 1865. Revenu de la guerre, il occupe des fonctions officielles avant d'être secrétaire de la Cour suprême de l'Indiana. Il devient l'une des personnes les plus en vue d'Indianapolis. Ne pouvant être gouverneur de l'état d'Indiana à cause de la cabale fomentée contre lui par les Démocrates, il devient plus tard Sénateur de 1881 à 1887. Il entre dans le gouvernement de James Garfield en étant chargé des territoires des Etats-Unis (qui ne sont pas encore des états à part entière) : actuellement Dakota du Nord, Dakota du Sud, Montana, Idaho et état de Washington (il signera leur admission en tant qu'états lors de son mandat présidentiel). Candidat Républicain aux élections présidentielles de 1888, face au candidat sortant Cleveland, il est élu grâce aux voix des grands électeurs alors que le candidat sortant obtient la majorité des voix populaires. Benjamin Harrison est investi 23e Président des Etats-Unis le 4 mars 1889. Dès le début de son mandat, il autorise les colons blancs à s'installer dans le territoire de l'Oklahoma puis organise une conférence des états du continent américain, ce qui est visionnaire à l'époque. Parallèlement, de nombreux états sont admis au sein de l'Union : ceux précités puis l'Idaho et le Wyoming. Infatigable, Benjamin Harrison veut connaître la côte Ouest et effectue près de 15 000 kilomètres à la rencontre des habitants. En 1890, il fait promulguer la loi anti-trust, appelée loi Sherman stipulant que toute conspiration restreignant le commerce entre états ou avec des nations étrangères est interdit, favorisant ainsi la concurrence et mettant fin à certains monopoles. Benjamin Harrison augmente aussi la quantité de monnaie en circulation empêchant ainsi la faillite de fermiers, accorde une pension aux blessés de la guerre de Sécession et surtout, instaure une loi augmentant les droits de douane de manière protectionniste, certains taux étant même prohibitifs alors que le Trésor est beaucoup trop élevé. L'augmentation des prix est alors inéluctable alors que l'excédent du Trésor s'évapore. La prospérité n'est plus à l'ordre du jour et de nombreuses entreprises font faillite. Le problème indien est finalement résolu lors du mandat de Benjamin Harrison. Le 29 décembre 1890, les guerres indiennes sont terminées avec la dernière bataille, un vrai carnage pour les Sioux. C'est la fin de la conquête de l'Ouest et un petit pourcentage de terres est redistribué aux Amérindiens, le reste est attribué aux colons Blancs. En ce qui concerne les anciens esclaves, Benjamin Harrison soutient une loi pour le droit de vote des Noirs ainsi que des mesures d'aide fédérale pour la scolarisation des Noirs surtout dans les états du sud mais sans grande efficacité. À la fin de son mandat, Benjamin Harrison propose un traité pour annexer Hawaï, projet qui sera retiré par le futur Président Grover Cleveland. En novembre 1892, Harrison est à nouveau candidat républicain aux élections présidentielles mais est battu par son prédécesseur, l'ancien président Cleveland. Après avoir fait de la politique étrangère son cheval de bataille avec un centre d'information qui donnera naissance à la conférence des Etats du continent américain, il utilisera la Marine pour faire pression sur le Chili et négociera les droits de pêche dans le détroit de Béring. Cependant, sa politique économique, notamment l'augmentation des droits de douane, sera désastreuse en provoquant une panique financière l'année suivante en 1893. Benjamin Harrison se retire de la vie politique à Indianapolis, se remarie avec la nièce de sa première épouse, redevient juriste et prendra la défense du Venezuela qui contestait ses frontières avec le Royaume-Uni. Il décède le 13 mars 1901 à l'âge de 67 ans.

Date de création : 19/05/2007 16:58
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Benjamin Harrison
Benjamin Harrison


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Faïence, son histoire à travers les siècles



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Clovis Cornillac : déjà vingt trois ans de carrière ! Mémoire qui flanche, comment stimuler les neurones et votre cerveau quand on vieillit


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]