envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


La variole : une maladie aux conséquences désastreuses



La variole, également surnommée « la petite vérole » est une maladie infectieuse virale. Contagieuse et épidémique, cette maladie résulte d'un « pox-virus » et elle a heureusement été éradiquée vers 1977 par la vaccination. S'il existe une autre appellation semblable, « la grande vérole », elle ne concerne absolument pas la variole, mais
une autre maladie, bien différente : la syphilis. La variole était tristement connue dans la Chine ancienne et il paraît qu'elle fut introduite en Europe par des invasions arabes, victimes de plusieurs épidémies. Il s'agit d'un véritable fléau s'abattant sur le monde entier et provoquant d'extrêmes pandémies où des millions de personnes trouvèrent la mort. La population amérindienne fut presque décimée par la variole lors de la conquête du Nouveau-Monde. La variole est une maladie qui ne touche que les humains : une infection inter-humaine. Généralement, le virus entre par les voies respiratoires. La premiere « victime » de la variole est le pharynx, et elle se diffuse dans le système réticulo-endothélial. Très facilement transmissible, une personne atteinte de variole contamine rien qu'en respirant. La variole était une maladie mortelle. Cependant, si le malade survit, il est immunisé pendant des années, voir pour toujours. Les premiers symptômes visibles apparaissent 10 à 15 jours après la contamination. Des taches se forment sur la peau, et ce phénomène est précédé par des maux de tête et des nausées, mais également des frissons et de la fièvre. Les taches sont rouges et se transforment en pustules disgracieuses pour laisser place à des croûtes. Plus l'éruption est importante, plus la maladie est grave. Redoutée, la variole était un fléau synonyme de malheur et ne laissait guère d'espoir de guérison. Un malade sur trois mourrait, et les survivants avaient un visage défiguré pour le reste de leurs jours. Une technique est apparue : la variolisation. Ce procédé risqué avait comme principe d'inoculer la maladie à un patient afin que son système soit immunisé. Appréhendé au départ, la variolisation a obtenu de si bons résultats qu'elle se répandit progressivement à travers le monde, est en 1902, la vaccination antivariolique fut obligatoire. En 1980, la maladie fut officiellement éradiquée dans le monde entier et la vaccination supprimée. Cependant, des souches de bactéries causant la variole sont conservées dans des laboratoires russes et américains, afin de servir comme éventuelle arme biologique. C'est pour cette raison qu'un programme de vaccination a été remis en place de façon à prévenir d'urgence la contamination en cas de conflit.

Date de création : 27/05/2007 21:38
Contributions de Eve
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


variole
Variole


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Explications sur un sujet toujours controversé: l'avortement



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Aquastretching, aquabuilding, aquajogging Vêtements pour femmes rondes…


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Maladies (120 sites)
  Rubrique > Actualité médicale (49 sites)
  Rubrique > Information Santé publique (20 sites)


[Retour au guide Aquadesign]