envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Web pratique


George W. Bush, 43e Président des Etats-Unis, Président en exercice et bientôt remplacé



Après les deux mandats de Bill Clinton, c'est finalement George Walker Bush, fils de l'ancien Président George Bush, qui arrive au pouvoir. Né le 6 juillet 1946 au Connecticut à New Haven, premier enfant du couple présidentiel George et Barbara Bush, George
W. Bush grandit au Texas à Houston où le père George Bush a fondé sa compagnie pétrolière. Envoyé en tant que pensionnaire à la Phillips Academy à Andover au Massachusetts, l'école privée la plus dure des Etats-Unis, il en sort diplômé et rejoint la grande école de Yale où il obtient une licence d'histoire en étant membre de la confrérie « Skull and Bones », tout comme son père l'avait été. Durant la guerre de Vietnam, il est pilote de F-102 dans la garde aérienne du Texas ce qui lui permet d'éviter les combats et durant son incorporation, il participe à des campagnes électorales près de son père et de ses amis... C'est ce qu'on appelle « un planqué ». Après son « service » militaire, il est refusé à la faculté de droit du Texas mais, on ne sait pourquoi, est admis à Harvard où il obtient un MBA en 1975... Il faut dire qu'à l'époque son père est un homme politique influent et il se lance dans les affaires pétrolières, comme son Papa. Deux ans plus tard, il épouse Laura Welch avec qui il aura deux filles jumelles nées en 1981. Auparavant, il s'était testé en politique en se présentant comme député du Texas avec échec. Comme son père, il fonde une compagnie pétrolière : Arbusto Energy pour la recherche de pétrole et de gaz au Texas. C'est alors une suite de ventes et d'achats de compagnies pétrolières et Bush Junior semble être protégé par son père, Président des Etats-Unis pour que les éléments d'une vente « bizarre » n'éclaboussent pas le fils. Finalement peu doué pour le pétrole comme pour l'armée, George W. Bush se lance dans le cinéma de 1983 à 1992 dans la société de productions cinématographiques Silver Screen Partners. Durant cette période, Bush junior épaule son père pour les élections présidentielles et rachète l'équipe de baseball, les « Texas Rangers », le baseball étant le premier sport des Etats-Unis. Il s'occupe de la gestion du club jusqu'en 1994, date à laquelle il est élu gouverneur du Texas. Sa politique au Texas est très remarquée en Europe puisqu'il fait rétablir la peine de mort et signe en tant que gouverneur, l'exécution de 152 prisonniers... Populaire dans l'état, il est réélu en 1998 au même poste. Alors qu'il était alcoolique et menait une vie de débauche, son père faisait tout pour lui donner une apparence « acceptable ». Ainsi, dans toutes ses entreprises, ses parents l'aidaient à « recoller les morceaux ». Même son père, paraît-il, ne croyait pas en son élection... Et pourtant. En 2000, George W. Bush se lance dans la course à l'élection présidentielle s'opposant à Al Gore, le vice-président de Bill Clinton ainsi qu'à Ralph Nader, le candidat écologiste. Se faisant passer pour un catholique pratiquant avec des valeurs morales, il est ainsi soutenu par les Chrétiens évangéliques. Enseignant la foi, il paraît que toutes les réunions gouvernementales commençaient et commencent toujours par une lecture de la Bible. Il est élu en 2000, 43e Président des Etats-Unis. Son frère étant gouverneur de l'état de Floride, les voix doivent être recomptées mais la Cour Suprême l'entérine Président en remportant l'état de Floride par seulement 537 voix d'avance sur Al Gore, le candidat démocrate... Al Gore devance pourtant George W. Bush de près de 550 000 voix mais au niveau des grands électeurs, les deux candidats sont au coude à coude. Certains bulletins en Floride sont déclarés invalides mais qu'importe... George W. Bush est finalement déclaré Président des Etats-Unis. Après cet « épisode » humiliant, George W. Bush signera un projet de généralisation de machines électroniques à voter le 29 octobre 2002... Entre-temps, le 11 septembre 2001, un événement complètement inédit aux Etats-Unis les frappera en plein coeur. Ce fut effectivement la première fois que la superpuissance était frappée à l'intérieur de ses terres alors qu'elle ne se privait pas d'intervenir dans tous les coins du globe. La superpuissance américaine, avec le World Trade Center et le Pentagone, vacillait avec une guerre souterraine et des kamikazes, non plus nippons mais arabes cette fois. George W. Bush devra alors rallier le peuple américain en entamant la guerre à l'Irak en sachant désormais, qu'Al Saida était implanté un peu partout, notamment au Royaume-Uni très libertaire. En première réponse, le gouvernement de George W Bush renverse les Talibans d'Afghanistan que l'Amérique avait pourtant aidés lors du renversement du Shah d'Iran. Les Etats-Unis, ultrapuissance, malgré l'ONU qui n'approuve pas cette décision, font leur entrée en Irak, soutenus par les Anglais, les Espagnols, les Italiens. Seuls les Français s'opposeront à ce coup de force revendicatif. Malgré l'exécution filmée de Saddam Hussein, les Etats-Unis, de plus en plus seuls dans ce conflit, persistent à faire la guerre à des groupuscules terroristes en délestant la population irakienne de ses pouvoirs suprêmes. C'est avec George W. Bush que l'Occident va entrer dans la guerre des nerfs et dans le terrorisme mondial. Malgré l'entrée en guerre contre l'Irak, George W. Bush est réélu en 2004 une fois encore contre le Démocrate John Kerry, le décompte des voix étant cette fois favorable au Président sortant. Désormais, Boston, New York, Chicago, San Francisco, Los Angeles, Seattle, Miami, Atlanta, Las Vegas, La Nouvelle-Orléans sont toutes démocrates. À moins qu'il n'annonce qu'il brigue un autre mandat, George W. Bush aura également été connu pour avoir refusé le protocole de Kyoto qui était destiné à diminuer la pollution de la planète.... Aujourd'hui, les Américains sont toujours englués dans le conflit irakien et sont toujours les premiers pollueurs de la terre. Enfin, en février 2006, pour balancer le manque à gagner des industries pétrolières qui vont s'éteindre sous peu, George W. Bush émit l'idée de recommencer la construction de centrales nucléaires (20 février 2006). Pour conclure ce portrait, ce Président de la plus grande puissance du monde est contre l'euthanasie, contre les homosexuels, contre l'avortement (il a été le premier à avoir supprimer les aides à la contraception), pour la peine de mort). Les aides contre la lutte du SIDA seront levées ou amoindries. Hors de son pays, George W. Bush est très impopulaire que ce soit en Europe, en Russie ou dans les Pays Arabes. Une nouvelle élection doit avoir bientôt lieu avec peut-être un changement radical.

Date de création : 28/05/2007 19:14
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


George W. Bush
George W. Bush


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Plante carnivore



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Le choléra : une maladie infectieuse  transmissible Règlement en droit : qu’est-ce que c’est ?


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Blog politique (54 sites)
  Rubrique > Personnalités (13 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)


[Retour au guide Aquadesign]