envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Argentine : de la préhistoire aux premiers colons



Les premiers habitants d'Argentine semblent être venus de l'extrême sud du Chili, pays actuellement voisin longeant le Pacifique. Les premières traces du développement remontent au XIe millénaire avant J-C dans la province de Santa Cruz. Ces lointains ancêtres chassaient des races d'animaux aujourd'hui disparues telles les
milodons (sorte d'ours géants) ou les hippidions (ancêtres des chevaux) mais aussi les guanacos (ancêtres des lamas) et les nandous (le plus grand oiseau d'Amérique voisin de l'Autruche). Ainsi, l'on a trouvé des peintures préhistoriques datant de 13 000 ans avant J-C. sur la paroi de « la caverne des mains » à Santa Cruz, répertoriée au patrimoine culturel de l'Humanité. Petit à petit, les hommes préhistoriques peuplèrent la Pampa et le nord-ouest argentin. Les populations se divisèrent en deux cultures : les nomades, chasseurs et cueilleurs qui peuplèrent la Patagonie et la Pampa ainsi que le Chaco, et les sédentaires qui pratiquèrent l'agriculture dans le nord-ouest, puis dans la région du Cuyo ainsi que dans la Mésopotamie argentine. Ainsi, de multiples cultures se développèrent dans cette partie d'Amérique du Sud. Dans les civilisations andines proches de la cordillère des Andes, l'une des plus anciennes est la culture d'Ansilta que l'on peut situer géographiquement près de Mendoza, de San Juan et de San Luis. Elle apparaît vers 1800 avant J-C et vivra jusqu'au VIe siècle. En développant une forme primaire d'agriculture, cette civilisation fera place aux ethnies Huarpes. En allant plus haut vers le nord, une autre civilisation andine fit son apparition aux alentours de 200 avant J-C. Les hommes Condorhuasi étaient principalement éleveurs de lamas mais se caractérisaient avec une religion violente : les chamans n'hésitaient pas à faire des sacrifices humains et à employer des hallucinogènes. Cette culture dont on a trouvé des traces, utilisa les alliages métalliques, grande première pour l'époque, puis disparut. D'autres civilisations essentiellement agricoles comme la culture Tafi et la culture de la Ciénaga naquirent en territoire Tucuman et Catamarca. Ceux-ci érigèrent des petits villages et des systèmes d'irrigation en étant les précurseurs de la culture de la Aguada que l'on situe dans le temps entre les IV et Xe siècles. C'est à cette époque que se développe l'art andin mais aussi la politique seigneuriale comparable au Moyen Âge européen. Le commerce agricole était florissant avec des endroits éloignés comme la vallée de Copiapo au Chili actuel. Cette civilisation connaissait déjà le bronze bien avant l'arrivée des Espagnols. Pourtant elle s'éteint, laissant la place à la culture de Santa Maria du XIIIe au XVe siècle qui mit en place une agriculture performante grâce à l'irrigation. On y cultivait le maïs, la pomme de terre, le haricot, le piment, le quinoa (sorte de betterave), les fruits et l'élevage de lamas favorisait le commerce longue distance. Le cuivre, l'argent, l'or, le bronze étaient utilisés pour fabriquer des ustensiles, des armes ou des objets décoratifs de grande qualité. Mais aux alentours de 1400, les Incas envahirent ces contrées en formant le Tucuman. Les Incas furent malheureusement exterminés par les Espagnols. Parallèlement aux cultures andines se développaient les cultures de la Mésopotamie Argentine en provenance d'Amazonie, donc du Nord. On compte parmi eux les Guaranis et les Avas, ces derniers s'établissant dans le nord du pays entre la fin du XVe siècle et le début du XVIe. Divisés en tribus indépendantes, il s'agissait de chasseurs, de cueilleurs, de pêcheurs qui utilisaient des canoës et cultivaient le manioc, le potiron, la pomme de terre, les courges, le maïs, les haricots mais aussi le coton ou le maté (sorte de thé dont on fait des infusions). Les Guaranis prirent la région par la force en pratiquant le cannibalisme sur certains prisonniers. D'autres peuples virent le jour notamment dans le Gran Chaco. Grands guerriers, ils furent les premiers à adopter le cheval après l'arrivée des Espagnols. D'autres civilisations se développèrent dans la Pampa et en Patagonie comme les Mapuches qui contrôlèrent ce territoire jusqu'à la fin du XIXe siècle ! De la Terre de Feu jusqu'au détroit de Magellan, ces civilisations firent preuve d'une imagination créatrice débordante en utilisant un haut degré de symbolisme. La plupart de ces tribus disparurent avec l'arrivée d'Amerigo Vespucci, le premier Européen à s'approcher des côtes argentines en 1502...

Date de création : 30/05/2007 16:03
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Carte Argentine
Argentine


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Ciment armé ou béton armé, historique



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La marque Husqvarna : tout a commencé par des mousquets… Ville d'Etaples : histoire d'une ville de la côte d'opale


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du sud (92 sites)
  Rubrique > Blog voyage (70 sites)
  Rubrique > Voyage Argentine (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]