envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Histoire


Argentine : après les Espagnols et les Portugais vinrent les colonisateurs Anglais



Lors des guerres napoléoniennes, l'Angleterre désira faire main-basse sur les colonies espagnoles, l'Espagne étant ralliée à Napoléon. Vers 1806, après s'être emparé du cap de Bonne Espérance, les Britanniques se dirigèrent vers le Rio de la Plata. Montevideo fut prise mais les Anglais
désiraient plus que tout Buenos Aires. Le vice-roi espagnol Rafael de Sobremonte fit alors une énorme erreur stratégique. Au lieu de protéger la ville, il envoya ses troupes pour reprendre Montevideo (aujourd'hui capitale de l'Uruguay). Quand les Anglais débarquèrent à Buenos Aires, le vice-roi se réfugia à Cordoba au centre-nord de l'Argentine dans l'intention de monter une armée pour reprendre la capitale. Ce fut donc très facile pour les Anglais d'annexer la ville. Quelques indépendantistes crurent enfin être délivrés du joug espagnol mais leur joie retomba vite. Ne désirant pas plus être une colonie britannique, les résistants se regroupèrent autour du français Jacques de Liniers, commandant du port d'Ensenada. Une armée fut levée pour délivrer Buenos Aires des Britanniques. De nombreux volontaires les rejoignirent. Ce fut une gigantesque bataille de rues et les Britanniques, encerclés, durent admettre leur défaite en capitulant. Le vice-roi espagnol revint mais préféra se retirer à Montevideo car le tribunal suprême de Buenos Aires assurait le pouvoir, le commandement de l'armée étant confié à Liniers. L'année suivante, les Britanniques tentèrent une nouvelle invasion mais avec une armée beaucoup plus puissante cette fois. Leur direction au départ était le Chili mais, connaissant la défaite de Buenos Aires, le général John Whitelocke se dirigea vers la ville. Les troupes anglaises reprirent Montevideo mais se heurtèrent à une résistance farouche à Buenos Aires, la population employant tous les moyens pour les faire reculer. C'est ce qui arriva. La déroute fut telle que Whitelocke dut capituler. Après cette grande victoire, le tribunal suprême destitua le vice-roi Sobremonte et le renvoya illico-presto en Espagne. C'est le Français Liniers qui fut nommé vice-roi par intérim. Cette décision fut ensuite entérinée par l'Espagne. Les invasions britanniques et la déroute de leurs armées seront les prémices de l'indépendance Argentine en prouvant que la population pouvait désormais assumer seule son destin.

Date de création : 31/05/2007 16:29
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


colonisateurs Anglais
Colonisateurs Anglais


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Prince Caramel Mon Poney de Hasbro



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
La Nouvelle Calédonie Auberge de La Mère Poulard, restaurant, hôtel, du Mont Saint-Michel


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Histoire (207 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du sud (92 sites)
  Rubrique > Voyage Argentine (11 sites)
  Rubrique > Histoire mondiale (8 sites)


[Retour au guide Aquadesign]