envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Juan Galo Lavalle, le descendant de Cortés et l’indépendantiste argentin



Né le 20 octobre 1797 à Buenos Aires, Juan de La Valle y Cortés est le fils du comptable général des rentes et du tabac lors de la vice-royauté du Rio de la Plata. Descendant direct du grand conquistador Hernán Cortés, il déménage avec sa
famille à Santiago du Chili pour revenir à Buenos Aires en 1807. Il change son nom 5 ans plus tard pour ne s'appeler que « Lavalle » afin de masquer ses origines espagnoles, pourtant bien nobles, et entre dans l'armée. Il se fait remarquer et lutte pour le directoire unitaire contre les fédéralistes dont le célèbre caudillo José Artigas en 1815. Il combat sous les ordres de Manuel Dorrego et intègre l'Armée des Andes commandée par José de San Martin. Il participe ainsi aux campagnes de libération du Pérou et de l'Equateur pendant lesquelles ses faits d'armes en font un héros, qualifié de « Héros de Riobamba ». Juan Galo Lavalle se fâche pourtant avec Simón Bolívar, « El Libertador ». Lavalle rentre alors à Buenos Aires fin 1823 et devient gouverneur de la province de Mendoza... Pas pour longtemps puisqu'il commence la guerre contre le Brésil et emporte une grande victoire lors de la bataille de Bacacay en février 1827. Grand militaire, il se fait aussi remarquer dans la bataille d'Ituzaingo en battant le général brésilien Abreu. Couronné de gloires, il revient à Buenos Aires et organise la révolution unitaire contre les fédéralistes en 1828 et devient gouverneur de Buenos Aires. Devant ce qu'il considérait être la trahison de Manuel Dorrego, il le fait capturer et fusiller. Il établit ensuite un accord avec Juan Manuel de Rosas pour que ce dernier impose son pouvoir. Lavalle se retire ensuite en Uruguay (banda oriental del Rio de la Plata) en ayant mis au pouvoir le dictateur Rosas. Après des années de pouvoir de Rosas, Juan Galo Lavalle se rend compte de son erreur et en 1839, avec les exilés du régime, tente de renverser Juan Manuel de Rosas. C'est un échec et Lavalle doit se retirer dans la province de Santa Fe, au centre-est de l'Argentine. Constamment poursuivi, il échoue dans toutes ses tentatives pour reconstituer une armée. Il meurt, les armes à la main, le 9 octobre 1841 à San Savador de Jujuy, tué par les troupes de celui (Rosas) qu'il avait placé au pouvoir.

Date de création : 05/06/2007 13:36
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Juan Galo Lavalle
Juan Galo Lavalle


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Le Dogue Allemand : un molosse si gentil !



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Endive: L’histoire de l’endive... Biographie de Christine Boutin : Ministre du Logement et de la Ville


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage Amérique du sud (92 sites)
  Rubrique > Biographies (13 sites)
  Rubrique > Voyage Argentine (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]