envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gastronomie et Produits du terroir


Ostréiculture : une activité où la France fournit plus de 10% de la production mondiale



L’ostréiculture est l’élevage des huîtres. Si la possibilité d’élever des huîtres a été connue très tôt, ce n’est cependant que vers la fin du XIXe s. qu’une réelle activité ostréicole s’est largement implantée en France. A l’origine de l’ostréiculture, seule l’huître plate Ostrea edulis était présente, mais vers 1920 une espèce
originaire du Portugal, l’huître creuse Crassostrea angulata, dite “portugaise”, la supplanta au sud de la Loire. La portugaise a pratiquement disparu, victime au début des années 70 d’une épizootie ; elle a été remplacée par une autre espèce d’huître creuse, originaire de l’océan Pacifique, Crassostrea gigas, dite “japonaise”. L’ostréiculture commence par le captage dans le milieu naturel des larves provenant de la ponte des géniteurs des gisements protégés et entretenus régulièrement. Les larves, très nombreuses et microscopiques, nageuses mais entraînées par les courants marins, viennent se fixer sur les supports, ou collecteurs, mis à l’eau dans les zones propices par les ostréiculteurs au moment des pontes, en juin et surtout en juillet. Dans des conditions favorables, en particulier de températrure et de lumière, les coquilles apparaissent rapidement. La ponte et la fixation du naissain peuvent aussi être réalisées de manière plus contrôlée dans des écloseries qui fournissent aux ostréiculteurs de jeunes huîtres issues de la reproduction artificielle. Au bout de 8 à 9 mois, les huîtres sont séparées des collecteurs : c’est le détroquage, qui se réalise à terre. Elles sont ensuite replacées dans le milieu d’élevage. Cette opération n’est pas pratiquée lorsque les huîtres sont issues d’écloseries, car elles sont alors fournies une à une, indépendante de tout support. La phase suivante, ou élevage proprement dit, dure 2 à 3 ans. L’ostréiculture nécessite des travaux nombreux et constants qui concernent la lutte contre les prédateurs et compétiteurs (étoiles de mer, bigorrneaux perceurs, algues...), l’entretien des parcs, la prévention contre les tempêtes. L’ostréiculture est une activité fondée sur la productivité primaire naturelle des eaux côtières, et plus globalement sur une bonne qualité physico-chimique de ces eaux. Elle s’exerce en France sur plus de 20 000 ha de concessions sur le domaine public maritime.

Date de création : 07/06/2007 15:58
Contributions de Benoit
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Ostréiculture
Ostréiculture


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

La Terre-Neuve : une terre magnifique mais source régulière de conflits



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Ville de Largentière patrimoine architectural considérable Sarah Bernhardt, Henriette Rosine Bernard


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Gastronomie et Produits du terroir (6469 sites)
  Rubrique > Produits Alimentaires (667 sites)
  Rubrique > Poissons, Crustaces (36 sites)


[Retour au guide Aquadesign]