envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Asmara : une ville africaine au charme italien



Asmara, capitale de l'Erythrée, se trouve au centre-est du pays, c'est de loin la plus grande ville du pays avec ses 563 948 habitants. L'Erythrée, à la limite de la Corne de l'Afrique, se trouve au bord de la Mer Rouge, avec pour voisins Djibouti, l'Ethiopie et le Soudan. L'activité industrielle de la ville est diversifiée : des
cimenteries, des scieries, des tanneries, des verreries, des conserveries de légumes ainsi que la production de boutons et de parfums. Des mines de cuivre et une usine hydroélectrique sont exploitées à proximité de la ville. La production d'Asmara est ensuite acheminée par voie ferrée vers le port de Massaoua, situé sur la mer Rouge. Asmara abrite par ailleurs un institut de technologie. Le taux de criminalité est assez bas et Asmara s'enorgueillit d'abriter deux pharmacies qui restent ouvertes vingt quatre heures sur vingt quatre. C'est en 1900 qu'Asmara a gagné son statut de capitale, sous l'occupation italienne. La ville a gardé beaucoup de l'influence italienne et certains quartiers rappellent l'Italie des années vingt. On peut par exemple visiter en plein coeur d'Asmara une cathédrale, bâtiment de style lombard en brique sombre, dont le clocher dépasse les cinquante mètres. Il parait que l'on ne peut pas la rater : la nuit, un néon « Ave Maria » bleu fluo signale la porte principale ! L'Erythrée durant tout le vingtième siècle fut constamment occupée, les Italiens premiers arrivés cédèrent ensuite la place aux britanniques puis enfin aux Ethiopiens. Par la suite, Asmara fut un point central lors de la guerre d'indépendance de l'Erythrée envers l'Ethiopie. La ville devint donc tout naturellement capitale du nouvel état créé en 1993. Depuis cette date, l'Erythrée vit sous un régime de transition dont Asmara abrite les dirigeants. Si la capitale Asmara jouit d'un atout touristique, le reste du pays vit beaucoup plus misérablement. En effet, la guerre d'indépendance de plus de trente ans contre l'Ethiopie et les famines qui en ont découlées ont provoqué des mouvements de population considérables, un habitant sur cinq de l'Erythrée a quitté son pays, notamment pour le Soudan. Parmi ceux qui sont restés, le taux d'illettrisme est de un sur deux. Le pays a également perdu toutes ses infrastructures, surtout portuaires. L'Erythrée doit maintenant persuader ses réfugiés de revenir pour reconstruire le pays et pouvoir enfin vivre en paix.

Date de création : 25/06/2007 13:37
Contributions de Regine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Asmara
Asmara


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Voyage à Mayotte : bienvenue au paradis



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a un commentaire pour cet article :
Le 26/06/2007 à 16:04:41, Martin a écrit :

Il me semble que la ville d'Asmara est étudiée pour être ajouté au patrimoine mondial de l' UNESCO, des nouvelles là dessus? L'Erythrée est il un pays où le tourisme s'est développé?



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Bangui : des diamants aux cigarettes, un commerce riche et varié Châteaux & Hôtels de France


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)
  Rubrique > Guides de voyage (157 sites)


[Retour au guide Aquadesign]