envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Gites en France et location gites


Ville de Pontarlier, l’absinthe et les stations de ski du Jura à deux pas de la Suisse



Sous-préfecture du département du Doubs, en Franche-Comté, Pontarlier compte environ 19 000 Pontissaliens. Traversée par la rivière Doubs, Pontarlier est réputée pour être la ville la plus froide de France. Située dans le Haut-Doubs, la ville se développe
rapidement au Moyen-Âge, étant à un carrefour d'échanges entre le sud de la France et la Suisse en permettant de traverser facilement le massif du Jura. Pourtant, on a trouvé des traces d'occupation humaine à l'époque préhistorique (5 000 ans avant J-C.) et l'on sait que la ville était déjà née au 1er siècle. Du Moyen Âge ne restent que quelques vestiges de remparts et l'église Saint-Bénigne. Pontarlier fut maintes fois envahie ou incendiée et l'essentiel de son patrimoine architectural a disparu. Pontarlier fut la capitale de l'absinthe pendant plus d'un siècle jusqu'à l'interdiction de cette boisson envoûtante en 1915. Elle fut également une ville pionnière de l'aviation dès 1910. Vingt ans plus tard, un aéroclub fut créé. Depuis, il a été agrandi et équipé. Aujourd'hui, Pontarlier est une ville industrielle (pièces automobiles, aéronautiques et mécaniques et production alimentaire avec Nestlé). Son arrondissement s'étend sur 5 000 hectares, au beau milieu de forêts de sapins et d'épicéas. Il faut dire que la ville est perchée à 837 mètres d'altitude. De son passé, on peut admirer l'arc de triomphe de la porte Saint-Pierre qui date du XVIIIe siècle. Elle a remplacé l'ancienne porte du Boulevard, la plus importante de celles des remparts de la ville. La chapelle des Annonciades est classée Monument Historique. Construite en 1612, on remarquera surtout son portail et sa porte de style baroque. À voir aussi les casernes Marguet du XVIIIe siècle et ses deux corps de bâtiments s'appuyant sur les anciennes fortifications. Aujourd'hui, elles abritent les archives de l'école municipale de musique. L'église Saint-Bénigne est, elle aussi, classée Monument Historique. On y trouve un vieux portail du XVe siècle mais aussi une Vierge à l'enfant du XVe siècle en bois polychromé ainsi qu'une Vierge Noire du XVIIIe siècle. À noter que ses vitraux ont été créés en 1974 par le peintre Alfred Manessier. À voir aussi le musée municipal d'art et d'histoire qui retrace l'histoire de la ville et de l'absinthe et présente des collections archéologiques, de la faïence et de la peinture comtoise. Proche de Pontarlier, ne manquez pas le château de Joux. Construit au Xe siècle à l'extrémité d'un promontoire dominant une cluse, on y trouve des bâtiments d'époque différente au milieu d'enceintes fortifiées. Modifié à plusieurs reprises, au Moyen Âge, sous Charles Quint, au XVIIe siècle par Vauban ou encore au XIXe siècle, le château de Joux a toujours changé de mains depuis son édification par les Sires de Joux. À noter qu'il a été transformé en prison au XVIIIe siècle et a « reçu » quelques célébrités (Mirabeau, Toussaint-Louverture..). Le donjon abrite aujourd'hui un musée d'armes et le château est un lieu incontournable d'animations culturelles dans la région de Pontarlier. À proximité se situe le fort du Larmont construit pour protéger le château. Cependant quand on visite Pontarlier, c'est plus pour son environnement naturel. En effet, le département du Doubs est l'un des plus verts de France. Pourtant, en hiver, la région possède le plus grand domaine de ski de fond de France (station Le Larmont). Quant au ski alpin, on peut le pratiquer à Métabief. On peut aussi s'adonner au patinage, aux randonnées en raquettes, à la luge, aux randonnées pédestres... L'été, la ville et ses environs font la part belle au tourisme vert, d'ailleurs, depuis plusieurs années, on note le développement des gîtes ruraux, des chambres d'hôtes, des locations ou du tourisme à la ferme. Les amateurs de randonnée et de VTT s'en donnent à coeur joie et non loin se situent les lacs de Remoray et de Saint Point (7 kms de long) qui offrent au milieu des forêts, toutes sortes de loisirs nautiques ainsi que des plages aménagées. On peut y pratiquer de la voile, du canoë, du pédalo, ou pêcher. Les enfants, quant à eux, adoreront le Ball Park, un parc d'intérieur avec piscine, toboggan à vagues, ponts suspendus... Quant aux adultes, ils seront peut-être intéressés par la visite de distilleries, de fromageries, ou encore d'entreprises de fabrication de charcuteries. Lors de vos promenades dans ce pays vert, quelques points de vue (Fauconnière, Grand Taureau, Fort Malher) vous offriront une vue panoramique magnifique sur toute la région.

Date de création : 25/06/2007 18:07
Contributions de Catherine
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir




Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Manucure maison : comment faire?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Téhéran : de la Perse au pétrole, une histoire mouvementée. Ville de Perros-Guirec, Côtes d'Armor : face aux Sept Iles


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > gîtes Doubs (25) (35 sites)
  Rubrique > Restaurant Doubs 25 (32 sites)
  Rubrique > Les campings dans le dpt 25 (7 sites)
  Rubrique > Construction maisons 25 Doubs (4 sites)
  Rubrique > Agence de voyage Doubs (3 sites)
  Rubrique > Taxi Doubs 25 (un site)


[Retour au guide Aquadesign]