envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Place de la Concorde à Paris: coeur de la capitale française



Spot incontournable de Paris, situé dans le 8ème arrondissement, la Place de la Concorde est reliée à l'Arc de Triomphe par les Champs Elysées (à l'ouest) et aux
jardins des Tuileries (à l'est). Réalisée par Ange-Jacques Gabriel en 1755, l'imposante place octogonale, autrefois appelée « Place de la Révolution » ou « Place Louis XV » (en hommage au roi), est surmontée de statues et de fontaines. Une statue du roi chevauchant, sculptée par Edmé Bouchardon puis par Jean-Baptiste Pigalle à la mort de celui-ci, fut installée en 1748 par la Ville de Paris. Au nord de la Place de la Concorde, deux magnifiques bâtiments identiques en pierre furent construits. Séparés par la rue Royale (qui mène à l'église de la Madeleine), ces monuments sont de parfaits vestiges de l'architecture de l'époque. A l'origine, ils accueillaient les bureaux du gouvernement, et celui situé à l'est hébergeait le Ministère de la Marine française. Peu après sa construction, le bâtiment situé à l'ouest fut transformé en hôtel luxueux : l'hôtel Crillon (toujours en activité aujourd'hui) où Marie-Antoinette passa des après-midis entiers à se détendre et à suivre des cours de piano. L'Hôtel Crillon a également été utilisé comme quartier général par l'armée allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Au cours de la Révolution française, la statue du Roi Louis fut détruite et la Place Louis XV fut rebaptisée « Place de la Révolution ». Pour faire perdurer la sordide tradition de la place de l'Hôtel de Ville, qui était le décor d'exécutions publiques de criminels, le nouveau gouvernement révolutionnaire disposa sur la Place de la Révolution une guillotine. Le roi Louis XVI fut la première personnalité à en faire les frais le 21 janvier 1793. D'autres figures historiques passèrent à leur tour sur la guillotine devant des foules en délire : la reine Marie-Antoinette, Mme Elisabeth, Mme Du Barry, Danton, Lavoisier et Robespierre. La guillotine fut particulièrement active pendant la « Terreur », au cours de l'été 1794 : en un mois, plus de 1 300 personnes furent exécutées. Véritable carrefour névralgique de la capitale française, de chaque côté de la Place de la Concorde, on trouve un site historique ou touristique : l'ambassade des Etats-Unis borde la place à l'intersection de l'avenue Gabriel et de la rue Boissy d'Anglas. Au nord-est de la place débute la rue de Rivoli, et au sud, sous le Pont de la Concorde construit entre 1787 et 1790 par Jean-Rodolphe Perronnet et élargi entre 1930 et 1932 s'écoule la Seine. De l'autre côté du pont se trouve le Palais Bourbon, le siège de l'Assemblée Nationale française. Enfin, à chaque coin de la Place de la Concorde, des statues conçues par Jacob Ignaz Hittorf furent érigées pour représenter les villes françaises de Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Brest et Rouen. Quant au centre de la Place de la Concorde, il est occupé par un gigantesque obélisque égyptien décoré de hiéroglyphes à la gloire du pharaon Ramsès II. A l'origine, il se trouvait à l'entrée du temple de Louxor, puis il fut offert à la France en 1829 par le vice-roi d'Egypte, Méhémet Ali. Le roi Louis-Philippe le fit déposer au centre de la Place de la Concorde en 1833. Sur son socle, des diagrammes gravés lors du transport témoignent des techniques qui furent employées pour le déplacer. La colonne en granite rouge s'élève à 23 mètres de haut (base comprise) et pèse dans les 250 tonnes. Dépourvu de son chapeau d'origine, vraisemblablement volé au 6ème siècle av J.C., le gouvernement français fit poser une pyramide en feuilles d'or au sommet de l'obélisque en 1998. A son pied, des fontaines furent construites lors de son installation sur la Place de la Concorde. Théâtre de nombreux événements marquants, l'obélisque fut escaladé à mains nues par Alain « Spiderman » Robert en 2000. Les deux autres pendants des « Aiguilles de Cléopâtre », dont l'obélisque fait partie, se trouvent à New York et Londres.

Date de création : 26/06/2007 15:02
Contributions de Elisa
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Place de la Concorde
Place de la Concorde à Paris



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Département de la Drôme (26), entre lavande et Vercors, entre été et hiver Bernard Laporte,entraîneur du Quinze de France,secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse et des Sports


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage en France (244 sites)
  Rubrique > Guides de voyage (157 sites)
  Rubrique > Villes et villages de France (82 sites)
  Rubrique > Ville de Paris (11 sites)


[Retour au guide Aquadesign]