envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Ndjamena, la capitale politique de la république du Tchad depuis 1973



Ndjamena , qu'on appelait jusqu'en 1973 Fort-Lamy, est la capitale de la république du Tchad. C'est aussi la plus grande ville du pays. Ndjamena est régie par un statut très particulier et se divise ainsi en dix grands arrondissements municipaux. Si l'appellation Ndjamena est celle que préconise l'Institut Géographique National, on pourra
retrouver d'autres noms, notamment sur les cartes, tels que : Ndjaména, N'Djamena, Ndjamena... Ndjamena se situe à l'intersection des fleuves Logone et Chari, c'est à dire en face de Kousseri, la ville camerounaise limitrophe. C'est le 29 Mai 1900 que la ville est fondée par Emile Gentil, sur le lieu où évoluait un petit village kotoko du nom de Fort Lamy. Ce village était appelé Fort Lamy en souvenir du Commandant François Joseph Amédée Lamy, mort à la bataille de Kousseri un ou deux jours plus tôt.... Il faut attendre le 6 novembre 1973 pour que la ville porte le nom qu'elle a aujourd'hui, Ndjamena. Le nom de Ndjamena fut choisi par le Président François Tombalbaye, qui reprit en fait le nom du village voisin (l'expression Am Djamena signifie en « lieu ou l'on se repose »). Sur les années 1979 et 1980, Ndjamena a fait l'objet de lourdes destructions du fait de la guerre civile...C'est ainsi que la majorité de la population méridionale quitta la ville à ce moment là pour fuir le conflit, particulièrement sanglant. Depuis, Ndjamena s'est considérablement repeuplée, sans pour autant que des travaux de reconstruction ou d'aménagement soient réalisés. Actuellement, les infrastructures en place ne sont pas encore suffisantes, notamment en terme de voirie, de drainage des eaux, d'alimentation en eau, en électricité, en évacuation des ordures ménagères. En 1993, on comptait un peu plus de cinq cent vingt neuf mille habitants à Ndjamena. La population croît régulièrement, puisqu'elle passe d'un petit dix mille habitants en 1937 à sept cent vingt mille en 2005. La population de Ndjamena est multi- ethnique. Ainsi, on retrouve des arabes, des Ngambay, des Hadjerav, des Daza, des Bilala, des Kanembou, des Maba, des Kanouri, des Gor, ainsi qu'une petite proportion de Kouka, de Tupuri, de Sar et de Barma. Si Ndjamena est la capitale politique du Tchad, la capitale économique est plutôt Moundou. Pour autant, Ndjamena possède un grand nombre d'établissements universitaires et scolaire, avec notamment le Lycée Michel Eyquem de Montaigne et le Lycée Félix Eboué...

Date de création : 10/07/2007 17:20
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Ndjamena
Ndjamena


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Lingerie Victoria’s Secret



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Eau Précieuse de Monsieur Dépensier, vieux remède pour les points noirs, les boutons, l'acné Lomé, capitale du Togo : une ville sans cesse en mutation


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyages (5565 sites)
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Afrique (448 sites)


[Retour au guide Aquadesign]