envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Voyages


Montevideo, capitale de l’Uruguay : entre relents de marasme économique et avenir prometteur



Montevideo est la capitale de l'Uruguay. C'est aussi son principal port et la plus grande ville du pays, ainsi que du Département de Montevideo. Montevideo est fondée en 1725 par la couronne Espagnole, dans l'unique but d'empêcher les invasions des Portugais, qui fondèrent Colonia del Sacramento au dix septième siècle. Colonia del Sacramento était alors considérée comme une possession
espagnole, attribuée à eux par le biais du Traité de Tordesillas. Du 14 au 17 mai 1814 , la bataille maritime du port del Buceo est menée à Montevideo par les indépendantistes lors du siège de la ville. Il s'agissait alors d'obtenir la reddition des autorités espagnoles...Il fallut attendre l'aide des Argentins pour que les indépendantistes gagnent la bataille. La ville devient la capitale de l'Uruguay en 1828. On retrouve deux étymologies existantes pour le nom de« Montevideo ». Ainsi, selon la première étymologie, Montevideo proviendrait de l'expression Portugaise "Monte vide eu", qui veut dire "Je vois une montagne". Pour l'autre étymologie, les colons espagnols auraient appelés le lieu "Monte VI De Este a Oeste", c'est à dire "Le sixième mont d'est en ouest", alors qu'ils effectuaient des relevés topographiques. Quoiqu'il en soit, le nom original complet de la ville est San Felipe y Santiago de Montevideo. Montevideo a été pendant longtemps sous très forte influence de l'Empire Britannique, et ce depuis le début du dix neuvième siècle, jusqu'au début du vingtième. Le but poursuivi par la Couronne d'Angleterre était d'éviter le contrôle commercial de la région par le Brésil et l'Argentine. De nombreux Européens ont immigré dans la ville au début du vingtième siècle. Ainsi, en 1908, c'est près de trente pourcent de la population qui est née à l'étranger ! Vers les années cinquante, la dictature militaire et le marasme économique causent le déclin de Montevideo, un déclin dont on retrouve encore les effets aujourd'hui. Et de fait, de très nombreuses familles rurales pauvres sont arrivées dans la ville, avec notamment une grande concentration à Ciudad Vieja. Ce n'est que depuis quelques années que le redémarrage économique et le renforcement des échanges commerciaux avec les pays voisins laissent espérer pour la ville une prospérité future, notamment avec un grand développement des activités agricoles. Pour autant, l'économie de la ville est essentiellement dynamisée par le tourisme, et la ville offre au visiteur un nombre important de musées et de bâtiments historiquement intéressants. On retrouvera la plupart de ces édifices dans la vieille ville, qu'il ne faut pas manquer lors d'un passage à Montevideo...

Date de création : 11/07/2007 15:51
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Montevideo
Montevideo


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

L’Iran : une puissance régionale de l’Asie en trouble-fête du monde occidental.



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Département de l’Indre (36), le pays de George Sand Synthol qui fait "du bien, là où ça fait mal"


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Voyage étranger (1076 sites)
  Rubrique > Voyage Amérique du sud (92 sites)
  Rubrique > Voyage sur mesure (23 sites)
  Rubrique > Circuit voyage (15 sites)
  Rubrique > Capitales Amérique du sud (5 sites)


[Retour au guide Aquadesign]