envoyer la page à un ami Ajouter aux favoris Version imprimable dico de la beauté dico des célébrités dico des marques dico de la musique dico des finances annuaire Santé


Le narcissisme : quand le monde est anéanti autour du malade.



Le terme de narcissisme est introduit en psychopathologie pour la première fois en 1898 par le médecin anglais Henry Havelock Ellis, pour caractériser un comportement pervers en relation avec le mythe de Narcisse (Narcisse, qui préféré étreindre son propre reflet plutôt que de répondre à l'appel de la nymphe Echo). Avec Freud, le
narcissisme est devenu l'un des concepts les plus importants pour la compréhension des maladies mentales. Freud utilise d'abord le terme de narcissisme pour désigner un certain choix effectué par les homosexuels (qui se prennent eux même pour objets sexuels et recherchent ceux qui leurs ressemblent). En analysant plusieurs formes de psychoses, Freud devait découvrir que le narcissisme, décrit d'abord comme perversion, correspond en réalité à une étape de la sexualité infantile que l'on peut observer avant que l'enfant puisse choisir un objet d'amour dans le monde extérieur. Freud reprend et élargit cette théorie dans son essai Totem et Tabou. On distingue habituellement le narcissisme primaire et le narcissisme secondaire. Le narcissisme primaire désigne le narcissisme de l'enfant, qui se prend lui-même comme objet d'amour sans aucune référence au monde extérieur. Un tel état correspond chez l'enfant à la croyance à la toure puissance de ses pensées, sentiment retrouvé chez les primitifs. Il s'agit d'un amour qui demeure fixé sur le Moi, prisonnier de sa propre fascination. Le narcissisme secondaire, quant à lui, désigne un état morbide qui se rencontre dans les maladies mentales les plus graves, c'est à dire les psychoses. Dès lors, il ne s'agit plus d'une étape de la libido, mais plutôt d'une véritable régression dans la pathologie ! Ainsi, le monde entier pourrait être privé de tout lien affectif avec le sujet qui reportera son amour sur le Moi. On retrouve en fait le narcissisme secondaire dans les maladies mentales graves, telles que la schizophrénie ou la paranoïa. Le monde étant privé de sa libido, le sujet s'enferme dans un monde imaginaire, dans lequel il est en proie au délire. D'ailleurs, le fantasme le plus parlant de la régression narcissique est le fantasme de la destruction du monde. En effet, le patient pense depuis le début de ses troubles que le monde s'est effondré autour de lui. En fait, c'est le malade lui-même qui a enlevé au monde sa fonction ! Avec de tels fantasmes, le malade se construit un monde intérieur dans lequel il peut vivre : pour autant, il ne sortira jamais de son délire.

Date de création : 13/07/2007 14:01
Contributions de Ludovic
Votez cet article :   Très bien    Bien    A revoir


Le narcissisme
Le narcissisme


Il y a environ 6 mois, Aquadesign publiait cet article :

Que représentent les labyrinthes dans la mythologie ?



tests gratuits
Vous avez un peu de temps ? Amusez-vous avec nos jeux et tests gratuits!


cvs gratuits
Vous recherchez un emploi ? Inspirez vous de nos exemples et modèles de cv gratuit








Il y a aucun commentaire pour cet article :



Nom ou pseudo :

Commentaire : (les commentaires abrégés en SMS seront supprimés)
Vos commentaires sont soumis à modération. Ne vous inquiétez donc pas si ceux-ci ne s'affichent pas instantanément.

:-) ;-) :-/ :-| LOL :-D :( :-C 8-) :-o ;-( 8-O



Recopiez le code de l'image dans la case :

confirmation de votre commentaire




Navigation:
Département de l’Isère (38), la recherche et la haute-technologie au milieu de paysages alpins La méthode de la catharsis, du souvenir traumatisant à la décharge émotionnelle


A voir dans notre annuaire :
  Rubrique > Sante mentale (87 sites)
  Rubrique > psychanalyste (22 sites)
  Rubrique > Personnalité et troubles (12 sites)


[Retour au guide Aquadesign]