inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

11 mars 1985 : accession au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev

Né le 2 mars 1931 dans la région du Caucase, Mikhaïl Gorbatchev avait des parents qui travaillaient dans un kolkhoze soviétique. Il suit des études de droit à Moscou et y rencontre une jeune femme qui sera son épouse, Raïssa. Parallèlement, il adhère très tôt au Parti Communiste et devient un dirigeant local. Il poursuit des études en se spécialisant dans l'agriculture. Puis tout va très vite quand Mikhaïl Gorbatchev est remarqué par Iouri Andropov, le dirigeant du KGB, qui deviendra Secrétaire général du Parti Communiste. Ce dernier l'appelle à Moscou et Gorbatchev est élu au Comité Central puis au Politburo à l'âge de 49 ans en 1980. À cette époque, l'économie soviétique se porte mal et se place derrière le Japon et l'Allemagne de l'Ouest tandis que les
Etats-Unis sont toujours aussi puissants et que la Chine démarre lentement une nouvelle croissance. Il faut une nouvelle tête au pouvoir en URSS. Devenu Secrétaire Général du Parti Communiste en mars 1985, Gorbatchev fera tout ce qui est en son pouvoir pour redresser l'économie soviétique grâce à des réformes de structure s'écartant des thèses de Lénine. Soutenu par son conseiller Alexander Nikolaevich Iakovlev, il mettra en place la glasnost, une politique d'information et d'expression faisant toute la lumière sur les crimes staliniens. De même, Gorbatchev va s'atteler à la perestroïka dès 1985, une politique de réformes sociales et économiques. Il participera également à la réunification allemande tout en essayant de renouveler le parti communiste soviétique et de réformer l'URSS. A l'étranger, Gorbatchev séduit d'autant plus qu'il fait de réels efforts pour se montrer pacifiste vis-à-vis des Américains de l'époque Reagan. Il paraît même que Gorbatchev était plus apprécié chez les Américains que Ronald Reagan lui-même ! Il est nommé « l'homme de l'année » en 1987 puis « l'homme de la décennie » à la chute du mur de Berlin en 1989. Au plan extérieur, il retire les troupes soviétiques d'Afghanistan et se rend en visite officielle en Chine en 1989 au beau milieu des manifestations de la place Tienanmen sur lesquelles il fera des commentaires très mesurés. Comme récompense pour avoir oeuvré à la fin de la guerre froide, Mikhaïl Gorbatchev reçoit le Prix Nobel de la paix. Pourtant, en URSS, les nostalgiques du système communiste font parler d'eux d'autant plus que les réformes entreprises n'améliorent pas l'économie soviétique, voire l'aggravent. Un coup d'état éclate en août 1991. Les Européens sont peu enclins à défendre Mikhaïl Gorbatchev, particulièrement François Mitterrand. Pourtant, le coup d'état est un échec et c'est le Président de la République de Russie en place, Boris Ieltsine qui va tirer son épingle du jeu. En effet, ce dernier est soutenu par George H.W.Bush ainsi que par le Britannique John Major. Petit à petit, les républiques de l'URSS déclarent leur indépendance et Gorbatchev démissionne du poste de président de l'URSS le 25 décembre 1991. Il fonde ensuite la Green Cross International qui a pour but d'aider au développement tout en respectant la nature pour un avenir durable et pacifique. Il tente en 1995 de se présenter à l'élection présidentielle de Russie mais obtient de maigres résultats. Depuis, il est engagé dans des ONG à but écologique et pacifique après avoir publié ses mémoires en 1996 qui dénoncent la trahison de Boris Eltsine ayant provoqué la chute de l'Union Soviétique. Il a également fondé en 2001 le Parti social-démocrate de Russie. Opéré de l'artère carotide le 21 novembre 2006, Mikhaïl Gorbatchev poursuit ses activités pour les ONG.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< mars 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             

Sainte Rosine

On a très peu d'informations sur Sainte Rosine. On sait qu'elle est vénérée dans le diocèse d'Augsbourg, en Allemagne depuis le XIVème siècle.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies