inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

15 mars 44 av. J-C. : l’assassinat de Jules César sonne le glas de la République Romaine

Après avoir établi un Triumvirat avec Pompée et Crassus dans des temps difficiles pour la République car les guerres civiles se succédaient, Jules César était devenu Premier Consul. Il s'était débarrassé de ses collègues et avait pris, seul, les rênes de la République. Ayant le pouvoir absolu, Jules César s'employa à redresser la situation en gagnant de nouveaux territoires mais aussi en appliquant de nouvelles réformes pour moderniser l'administration. Il va par exemple étendre le droit de vote ou accorder des terres aux combattants méritants. Le dictateur à vie avait pris pour maîtresse la troublante Cléopâtre VII d'Egypte qui lui avait même donné un fils, le petit Césarion. Voulant asseoir encore plus son autorité, Jules César désira alors assurer la continuité de son oeuvre avec le projet de se faire nommer fils d'Amon, comme l'était
Alexandre le Grand qu'il admirait tant. Arrivèrent alors la fête des Lupercales, une cérémonie rappelant la naissance de Rome et sa légende avec la louve qui avait nourri les deux fondateurs de la ville : Romulus et Remus. Ce jour-là, Marc-Antoine, le grand général adulé par la foule, posa sur la tête de César le diadème des rois grecs. Le peuple, qui ne voulait pas d'une royauté, protesta... Jules César enleva lui-même la couronne donnant ainsi satisfaction aux Romains. À l'époque, l'Empire Romain était bien délimité en deux parties : celui d'Occident et celui d'Orient. Puisqu'on ne voulait pas qu'il soit roi de l'empire d'Occident, Jules César pensa à être celui d'Orient. Une nouvelle réunion au Sénat était prévue au « portique de Pompée »... Cela serait l'occasion de demander aux Sénateurs de le couronner. Ses amis dont sa femme légitime Calpurnie, l'avertirent d'un danger car César n'était plus en odeur de Sainteté chez une soixantaine de Sénateurs qui craignaient pour l'avenir de la République. Effectivement, une conspiration avait été mise en oeuvre, le signal de l'action venant de Tullius Cimbre qui empoigna César par sa toge. Les conspirateurs se précipitèrent et frappèrent Jules César de 23 coups de poignard. Parmi eux se trouvait Brutus, le fils de sa maîtresse Servilia, jeune homme que César avait adopté. Il s'adressa à lui en grec (langue de l'élite romaine) en lui disant : « Kai su teknon » qui sera traduit en latin par « Tu quoque, mi fili » (Toi aussi mon fils). Les assassins s'enfuirent et trois esclaves ramenèrent la dépouille du grand César à son domicile. Les Sénateurs voulurent jeter son corps dans le Tibre, mais le peuple refusa et exigea des funérailles nationales avec une incinération en place publique. Cinq jours plus tard soit le 20 mars, les flammes s'élancèrent dans le ciel de Rome. Ce fut la fin du grand général âgé de 55 ans. Cléopâtre prit ses jambes à son cou et rejoignit Alexandrie avec son fils. Quant à la République que voulaient défendre les assassins de César, elle ne résista pas longtemps aux ambitions du petit-neveu de Jules César, en la personne d'Octave qui se fera nommer Empereur Auguste. Les guerres civiles reprirent pendant une quinzaine d'années avant que le calme ne revienne avec l'empire d'Auguste.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< mars 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             

Sainte Louise

Saint Louise de Marillac était la nièce du maréchal louis de Marillac et du chancelier royal Michel de Marillac. Elle eut une éducation entourée par les religieuses comme beaucoup de filles de seigneurs. Elle fut mariée à un simple bourgeois. Elle eut quelques conflits avec son fils Michel. A 34 ans, elle se retrouva veuve. Après une rencontre avec Saint Vincent de Paul, elle décida de consacrer sa vie à Dieu et à aider les personnes dans le besoin. Elle finit par devenir supérieur de la communauté "les Soeurs de Saint Vincent de Paul".



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies