inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

30 juin 1520 : les Aztèques mettent Cortés en fuite

Plus d'un an auparavant, Hernan Cortés (Fernand Cortez), une jeune noble castillan aux dents longues, arrive des Antilles sur les nouvelles terres d'Amérique. Des autochtones, les Aztèques, vivent en paix dans cette contrée lointaine en ayant imposé leur suprématie sur tout le territoire. Ils voient débarquer des hommes blancs, le 19 février 1519. Imaginez leur stupeur d'assister à ce déferlement d'hommes barbus en armures métalliques, montant des chevaux et pourvus d'armes inconnues jusqu'alors, des armes qui tirent des balles. Ils se parlent dans un langage bizarre, des chevaux semblent leur obéir... Il y a de quoi avoir une frousse du diable ! Les Indiens les prennent pour des Dieux. Ils en évoquent un en particulier : Quetzalcoatl qui selon la mythologie, était parti
conquérir des terres nouvelles et devait revenir avec des compagnons aux armures dorées. Cortés est malin. Il voit le pouvoir que sa troupe exerce sur les Indiens. Il s'octroie les faveurs d'une jeune Indienne et se rallie ainsi aux autres peuples autochtones que les Aztèques avaient opprimés. En effet, ces derniers avaient pu dominer un vaste territoire allant jusqu'au Guatemala. Ils avaient pu y fonder une capitale, Tenochtitlan, protégée par un grand lac et des marais et avaient imposé leur suprématie en construisant de magnifiques temples dans lesquels des sacrifices humains étaient effectués en hommage à leurs Dieux. Cortés, en débarquant, demande à rencontrer l'empereur aztèque Moctezuma II. Ce dernier, impressionné par ses visiteurs, leur offre l'hospitalité, et honore le descendant du Dieu Quetzalcoatl. Une fois introduit dans la ville et persuadé de sa supériorité, Cortés emprisonne l'empereur et gouverne à sa place la magnifique cité d'or. Cependant, on l'informe qu'un navigateur rival a débarqué. Il confie les clés de la cité à un lieutenant pour se rendre sur la côte. La population alors se révolte contre ces maudits étrangers qui ont pris le pouvoir dans leur ville. Ils se battent comme des lions malgré la tentative d'interposition de Moctezuma qui croit en la paix. Ce dernier est tué dans le conflit. Rapidement informé, Cortés change de cap et galope vers Tenochtitlan pour porter secours à ses compatriotes. Devant la furie aztèque dans la nuit du 30 juin au 1er juillet 1520, il ordonne la retraite. Mais les Indiens ont coupé les ponts, rendant impossible le franchissement des marais environnants. La moitié des Espagnols succombe avant de sortir de la ville. C'est ce que l'on dénommera « Noche triste » (Triste Nuit) en Espagne. Mais Cortés ne s'avoue pas vaincu. Malgré la résistance de Cuauhtémoc, le nouvel empereur, il n'a pas de mal à reprendre la ville grâce à ses armes à feu. C'est une vraie boucherie qui anéantit plusieurs milliers d'Aztèques le 13 août 1521. Comme si cela ne suffisait pas, la civilisation est aussi décimée par des maladies épidémiques transmises par les marins... Cortés, grand vainqueur,... mais vainqueur de quoi au juste ?... va ériger une nouvelle cité à la place de Tenochtitlan. La ville s'appellera Mexico d'après le nom donné aux habitants, les Mexican. L'empire Aztèque prendra le nom de « Nouvelle-Espagne », nom donné par Charles Quint. Cortés en sera le gouverneur et le capitaine sans aucun remords ni scrupules. Il s'éteindra près de Séville après avoir écrit ses mémoires.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juin 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             

Saint Martial

Il y a plusieurs biographies différentes sur Saint Martial. Certains considèrent qu'il était l'enfant que Jésus a choisi pour montre le chemin de vie aux apôtres. On pense aussi qu'il a tenu le panier contenant le pain et le poisson durant la bénédiction des apôtres. Martial devint par la suite évêque de Limoges.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2020 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies