inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

31 décembre 406 : les Barbares passent le Rhin annonçant la chute de l’Empire Romain d’Occident

Les invasions barbares déferlèrent sur l'Empire Romain aux IV et Ve siècles. De nombreuses peuplades vivaient à l'Est de l'Empire Romain jusqu'à ce que les Huns, venus des steppes asiatiques, se ruent vers l'Occident. Les tribus germaniques chassées par les Huns ne trouvèrent d'autre issue que de se retrancher vers l'Ouest. De toutes parts, des peuplades arrivèrent semant la terreur sur leur passage. Auparavant, les Germains avaient déjà essayé de s'emparer des territoires de la Méditerranée, mais ils furent toujours repoussés par Rome et notamment Tibère. Les limites de l'Empire Romain étaient donc fixées au Rhin, au Neckar et au Danube. Jusqu'au 31 décembre 406, ces bandes avaient toujours été mises en échec ou s'étaient plus ou moins intégrées à l'Empire de manière pacifique en se faisant employer comme légionnaires ou pour les travaux des champs. Déjà, les Wisigoths avaient écrasé les légions romaines en 378 puis envahi la Grèce en 399. Ils étaient parvenus jusqu'en Italie et profitèrent de l'arrivée des Germains
pour s'installer en Aquitaine plus tard (418). Mais cette fois, la situation était pire, les Huns poussèrent les Germains dans leurs derniers retranchements. L'Empire, très affaibli, n'était plus en mesure de résister sur tous les fronts et les Germains franchirent le Rhin et ne rencontrèrent pratiquement aucune résistance, les armées romaines étant de plus en plus démotivées. 400 000 envahisseurs et guerriers chevronnés débarquèrent donc comptant parmi eux des Francs, des Vandales, des Burgondes, des Alains, des Alamans donnant peu à peu leurs noms aux territoires qu'ils vont occuper. Francs = France, Alamans = Allemagne, Burgondes = Bourgogne, Lombards = Lombardie, Vandales = Andalousie, etc... Les Germains conservèrent dans chaque tribu leurs coutumes, leurs langues, leurs lois, s'accommodant de la papauté. En Gaule, les Francs et les Burgondes prirent possession des territoires. Les Vandales, quant à eux, n'y firent qu'une petite halte de deux ans, en pillant tout sur leur passage. Accompagnés des Suèves et des Alains, ils prirent le chemin de l'Espagne puis de la Tunisie. Les Angles et les Saxons prirent la direction du Nord vers ce qui est l'Angleterre aujourd'hui. Les Barbares composés de Francs, de Burgondes et de Wisigoths fédérés en une coalition en Gaule s'allièrent aux Romains avec qui ils cohabitèrent bon gré mal gré, s'unissant notamment contre Attila pour lui affliger une sérieuse défaite en 451 en Gaule dans les champs Catalauniques (actuellement près de Troyes). Après la mort d'Attila en 453, l'effondrement de l'Empire Romain d'Occident fut inéluctable. Un traité fut signé entre Rome et les Germains : ceux-ci s'installèrent dans d'anciennes propriétés romaines y recevant terres et esclaves. Les populations romaines devinrent peu à peu minoritaires. L'Empire Romain d'Occident se repliera entre la Loire et le Rhin et en Italie du Nord, un minuscule territoire comparé à l'Empire d'autrefois... Quant au peuple Vandale, il représenta longtemps l'archétype de la barbarie alors qu'il n'était pas plus barbare que d'autres tribus. Les Vandales apprirent très vite les lois de la mer en Espagne en repoussant les Wisigoths en 409 puis passèrent le détroit de Gibraltar en s'installant en Numidie. Ils s'emparèrent de Carthage en 439, capitale de l'Afrique romaine et reçurent les territoires les plus riches du Nord de l'Afrique. Les coutumes romaines furent conservées à l'inverse de ce que faisaient les autres Germains. Par contre, les dissensions furent réelles avec l'Eglise Catholique.Les Vandales poursuivirent leurs incursions en Sicile, Sardaigne, en Corse, pillèrent les côtes méditerranéennes en saccageant complètement Rome en 455. Beaucoup plus tard, l'Empereur Justinien décida de reconquérir l'Occident. Il échoua en Gaule, mais réussit en Afrique pendant une courte période où les Vandales furent vaincus et déportés en Asie. Ce peuple finit par disparaître complètement. Seule une réputation de barbares sanguinaires leur survécut, d'où la significative péjorative du mot « vandale » aujourd'hui, qui sera traduit dans toutes les langues européennes.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< décembre 2006 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Saint Sylvestre

Saint Sylvestre 1er fut le 33ème pape, de 314 à 315, à Constantinople. Mais on lui reprochait de n’être pas assez présent dans ses actions et de ne pas venir aux Conciles. Il est à l’origine d’importants travaux dans la capitale italienne. De nombreuses basiliques ont été construites pendant son pontificat comme la basilique Saint Jean de Latran, celle de Jérusalem, celle de Saint-Paul ou encore celle de Sainte-Croix. Saint Sylvestre s’occupe du mobilier et des décorations, ainsi que des catacombes. Son culte fut précoce à Rome et il mourut sans martyr.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies