inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

9 juillet 1762 : Catherine II devient impératrice de Russie

Sophie Augusta Fredericka d'Anhalt-Zerbst, naît le 21 avril 1729 en Poméranie. C'est cette princesse allemande qu'Elisabeth 1ere de Russie choisit pour épouser son neveu Pierre qui est amené à lui succéder. Le mariage de Catherine et de Pierre III n'est pas des plus heureux. En effet, Pierre est un être rustre alors que son épouse lit volontiers Voltaire ou Montesquieu et s'intéresse à la vie politique. Tout cela indispose fortement Pierre qui la menace de divorcer et de la faire enfermer. Catherine est aimée du peuple et, aidée par l'armée, fait déposer son mari. Elle est sacrée impératrice à Saint-Pétersbourg et prend le nom de Catherine II. Quelques jours plus tard, elle se débarrasse de Pierre... Grigori Orlov, l'amant de la tsarine, charge son frère Alexeï Orlov, d'étrangler l'époux gênant. Ce sera le début d'un long règne de 34 ans pour Catherine II. Attirée par les philosophes des lumières, elle fit de nombreuses réformes. Ainsi, elle réorganisa l'administration des provinces pour mieux contrôler les zones rurales et donna certains pouvoirs aux nobles qui purent présenter des pétitions à la tsarine. Elle développa l'agriculture et l'industrie : la Russie
devint ainsi un très grand producteur de fer, de fonte et de cuivre. Sous son règne, la Russie fut peu à peu considérée comme faisant partie des puissances occidentales. Pourtant, la situation dans ce grand pays était désastreuse, l'archaïsme étant de mise dans tous les domaines : économique, politique, social, culturel. Le système quasi-féodal allié à des paysans esclaves et inefficaces, la politique autoritaire employant les « règlements de compte », n'étaient guère un terrain facile pour le développement de cette société moyenâgeuse. Il y avait énormément de travail à accomplir pour élever la Russie au rang de grande puissance à l'instar de l'Angleterre, de la France ou des Etats-Unis naissants. Tout cela était bien caché à Catherine II. On lui mentait, on lui disait que la Russie était moderne... Au plan extérieur, Catherine encouragea la colonisation de l'Alaska et tenta de créer un accord entre les pays du Nord : la Russie, la Prusse, la Pologne et la Suède pour lutter contre l'influence des Allemands et des Français. Ainsi, elle aida à l'accession au trône polonais de Stanislas Poniatowski (il était son amant). Elle annexa ensuite de grands territoires polonais et signa un traité avec la Turquie afin d'avoir un débouché sur la mer Noire. Du côté du sud, Catherine rendit la Russie prépondérante dans la région en annexant la Crimée en 1783. Parallèlement, elle aida les Britanniques lors de la guerre d'indépendance des Etats-Unis. En faisant la guerre à la Suède, elle gagna un peu plus de 500 000 km2 qui furent rattachés à la Russie. Désirant plus que tout agrandir et moderniser son pays, Catherine II se montra un véritable mécène en ce qui concerne la culture et les arts. Le système éducatif fut changé en se basant sur l'encyclopédie de Diderot et D'Alembert. Elle entretint aussi une grande correspondance avec Voltaire. Pourtant, elle n'accepta pas de voir la réalité sur son pays car elle fit exiler Alexandre Radichtchev, un écrivain qui avait osé décrire les conditions de vie des paysans. Drôle femme en vérité ! Elle osa, elle-même, se faire vacciner pour montrer l'exemple et anéantir les peurs engendrées par cette nouvelle méthode thérapeutique. De ses nombreux amants, l'un fut l'unique amour de sa vie : Grigori Potemkine qui lui fit un enfant, Paul, qui règnera après sa mort sous le nom de Paul 1er. À noter qu'elle l'avait épousé dans le plus grand secret après la mort de Pierre III. La mort de Catherine II fut douce (si l'on peut dire car à cette époque, il était fréquent que les souverains soient trucidés). Le 5 novembre 1796, âgée de 67 ans, elle fut victime d'un malaise cardiaque et s'éteignit dans son lit à Saint-Pétersbourg.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Sainte Marie-Hermine

Au tout début du 20ème Siècle, Marie-Hermine subit le martyr en Chine. Elle faisait partie des franciscaines missionnaires de Marie. Elle fut canonisée en octobre 2000.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies