inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

Charles Martel arrête les Arabes à Poitiers le 25 octobre 732

Un siècle auparavant mourrait, en 632, le prophète Mahomet. Les Musulmans décidèrent de conquérir l'Occident et ils atteignirent bientôt l'Espagne et le Languedoc, menaçant l'Aquitaine. Ils furent arrêtés à Toulouse par le Duc Eudes d'Aquitaine qui voulait empêcher une fois pour toutes, la progression des Musulmans au Nord des Pyrénées. Eudes fit une alliance avec Munuza, de confession musulmane, gouverneur
berbère en Espagne et qui était en conflit ouvert avec les autres Musulmans d'Espagne. Munuza, devenu son gendre, trouva la mort dans un conflit l'opposant au gouverneur d'Espagne Abd el-Rhamann. Celui-ci repartit à l'assaut de l'Aquitaine. Eudes, affaibli, demanda l'aide des Francs qui vivaient, à l'époque, au Nord de la Loire. C'est ainsi qu'entra en piste Charles Martel, un riche franc qui était maire du Palais du roi mérovingien, descendant de Clovis. Abd el-Rhamann, ayant en face deux puissantes armées, s'arrêta entre Poitiers et Tours, plus précisément à Moussais (Vouneuil-sur-Vienne). Les deux belligérants s'observèrent pendant quelques jours jusqu'au 25 octobre. Les Musulmans s'engagèrent dans la bataille, le premier jour du mois de Ramadan. La cavalerie arabe, assez désordonnée, ne parvint pas à trouver la faille chez les guerriers francs. Leur chef étant tué la nuit suivante, les Musulmans se replièrent mais Charles Martel décida de poursuivre son action. Il pourchassa les Musulmans et s'empara au passage des Evêchés de la Loire. Eudes était très affaibli et ne pouvait défense son Duché d'Aquitaine : Charles Martel en profita pour continuer sa progression : il chassa les chefs musulmans installés dans le Midi. Plus rien n'arrêta la montée en puissance de Charles Martel. Les incursions musulmanes furent définitivement terminées et Charles Martel eut la voie libre pour fonder sa dynastie, les Carolingiens, puisqu'il fut le père de Pépin le Bref et le grand-père de Charlemagne.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


octobre 2006 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Saint Crépin

Crépin et Crépinien sont arrivés de Rome au IIIe siècle pour évangéliser les Gaulois. Ils s’installèrent en tant que cordonniers à Soissons. Ils chaussaient les pauvres gratuitement et comme ils étaient de bons artisans, ils attiraient également une clientèle riche. Ils parlaient donc de la religion chrétienne et de l’enseignement du Christ, ce qui ne plaisait guère aux Romains qui les martyrisèrent. Ils furent tués à Soissons en 285. Ils sont devenus les patrons des cordonniers.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies