inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

18 janvier 1800 : la Banque de France voit le jour

C'est Bonaparte qui crée la Banque de France alors qu'il est Premier Consul, le 18 janvier 1800. À l'époque, on manquait cruellement de monnaie. En effet, bon nombre de Français avaient été grugés par les assignats dont la valeur s'était effondrée : ils thésaurisaient donc les pièces d'or ou d'argent. Un financier suisse Jean-Frédéric Perregaux fonde alors une banque de dépôts et souffle à Napoléon Bonaparte l'idée d'une grande Banque de France pour permettre à nouveau l'impression des billets de banque. L'épargne serait ainsi transférée et la monnaie en pièces sonnantes et trébuchantes pourrait circuler à nouveau. La Banque de France est donc créée en se ralliant à la Caisse des Comptes courants. Son
siège est situé à l'hôtel de Toulouse, rue de la Vrillière, dans le 1er arrondissement de Paris dans un ancien hôtel particulier ayant appartenu au Conte de Toulouse. Les nouveaux billets sont d'abord réservés à Paris et toute personne qui veut l'échanger contre des pièces doit obtenir satisfaction. La confiance dans les billets de banque regagne peu à peu du terrain chez les Français et la nouvelle monnaie en papier envahit tout le pays. Pour ce faire, Perregaux et Bonaparte avaient placé de l'or dans les caisses afin de redonner la confiance aux Français. En contrepartie, les nouveaux actionnaires pouvaient nommer les directeurs de la Banque de France. L'institution trouva de nouveaux clients dans les banques commerciales qui émettaient des effets de commerce, à savoir un billet signé avec promesse de remboursement pour tout dépôt. En attendant de devoir rembourser leurs clients, l'argent circulait qui était prêté à d'autres... Le système bancaire est né. La Banque de France aura un effet « boule de neige », facilitant les emprunts et augmentant les dépôts et la monnaie en circulation.Tout le monde y trouvera son compte y compris les Impôts qui pourront, par ricocher, enrichir le pays. Bonaparte devenu Napoléon 1er va augmenter son autorité envers la Banque de France et c'est lui qui en prendra les commandes en nommant un gouverneur, les actionnaires n'ayant plus aucun pouvoir. Même si en 1848, les Français ne sont pas remboursés de leurs billets, la confiance reste cependant ancrée dans la nouvelle monnaie et la Banque de France n'est pas remise en question. Longtemps dépendant de la Nation, la Banque de France a du céder sa prérogative d'émettre des billets à la Banque Centrale Européenne en 1998. Depuis l'émission de l'Euro, plus de dix mille salariés de la Banque de France s'interrogent sur leur devenir.

Contributions de Eliane
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< janvier 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
             

Sainte Prisca

On ignore beaucoup sur la vie de Sainte Prisca. Elle fut martyre en étant ensevelie au 1er siècle. L’Aventin à Rome lui rend hommage.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies