inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

8 avril 1492 : décès de Laurent de Médicis, le Prince magnifique de Florence

Plus connu sous le nom de Laurent le Magnifique qui lui a été donné par ses contemporains, Laurent de Médicis fut l'héritier d'une très longue dynastie florentine. Cette famille des Médicis comptait dans son histoire, nombre de marchands et de banquiers florissants. À cette époque, bien que petite République, Florence qui ne comptait que 35 000 habitants, régnait sur presque toute l'Europe dans les domaines économiques et culturels. En effet, elle était bien loin des luttes intestines secouant la France, la Bourgogne ou encore l'Angleterre. Laurent de Médicis se fit appeler Prince de l'Etat, bien que Florence soit bien une République. Florence rayonnait donc, par son commerce, par son industrie, par sa
monnaie le florin qui avait cours dans toute l'Europe. Et, signe des temps modernes, la grande ville n'avait aucune université de théologie. Côté architectural, Florence avait également innové en dotant sa cathédrale d'un dôme extrêmement audacieux en 1418. Et que dire aussi des artistes si ce n'est qu'ils étaient les plus grands ? La Florence de Laurent le Magnifique, c'était l'époque de Léonard de Vinci, de Michel-Ange, de Lorenzo Ghiberti ou encore de Sandro Botticelli... Les navigateurs explorateurs ne manquaient pas tels Amerigo Vespucci qui donna son prénom à l'Amérique et qui nomma le Venezuela en l'honneur de la belle Venise. Laurent de Médicis fut aussi l'ami des artistes Donatello et Verrocchio. Poète et musicien à ses heures, sportif, grand diplomate et homme politique, très érudit grâce à son éducation, il fit de Florence une ville magnifique à l'effervescence culturelle incomparable. On dit de lui qu'il fut le plus grand prince de la Renaissance italienne. Il s'éteint le 8 avril 1492, à l'âge de 43 ans. Il représente l'incarnation de l'homme idéal de la Renaissance. La paix fragile qu'il avait pu établir entre les différentes régions italiennes fut remise en cause après son décès. Deux années plus tard, la France envahit la péninsule italienne en 1494. La présence étrangère en Italie durera quatre siècles. La dynastie Médicis garda sa puissance à Florence et engendrera trois papes ainsi que deux reines de France. Cependant, aucun Medici ne parviendra à atteindre l'incroyable influence qu'aura eu Laurent le Magnifique à travers toute l'Europe.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< avril 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
             

Sainte Julie

Julie était très croyante. Dès son enfance, elle apprenait déjà le catéchisme à ses camarades. Durant son adolescence, elle aida ses parents au travail dans les champs. Malheureusement, elle devint paralysée à l'âge de 22 ans. Elle intégra quand même la Congrégation des Soeurs de Notre-Dame et s'investit dans l'éducation des jeunes filles démunies.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2021 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies