inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

6 novembre 1893 : décès de Tchaïkovski

Sombre journée dans l'histoire de la musique classique, de l'opéra et de la danse classique que fut le 6 novembre 1893... En effet, le 6 novembre 1893, le célèbre compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski s'éteignait à Saint-Pétersbourg en Russie. Né le 7 mai 1840 à Votkinsk, une petite ville de l'Oudmourtie dans l'Oural, Tchaïkovski appartient à l'ère romantique. Ses compositions musicales telles que « Le Lac des Cygnes » ou « Casse-Noisette » sont connues dans le monde entier et admirées pour leur caractère russe, leurs harmonies riches en variations et leurs mélodies enjouées ou au contraire mélancoliques. Compositeur éclectique, les chefs d'oeuvre musicaux de Tchaïkovski sont teintés d'inspiration occidentale par rapport à ses collègues de l'époque (Brahms, Dvorak). En effet, Tchaïkovski aimait mêler des éléments internationaux à des mélodies folkloriques nationales. Doté d'un grand sens de la mélodie, Tchaïkovski a composé des symphonies, des ballets, des ouvertures
pour orchestre, des concertos, des suites, des musiques de chambre, des pièces pour piano, de la musique de scène, et des opéras en tous genres. Deuxième fils d'une famille bourgeoise (son père est ingénieur des mines), Tchaïkovski connaît une vie tantôt luxueuse tantôt miséreuse. Il s'essaie à la musique dès son plus jeune âge en faisant des improvisations au piano et en écrivant des chansons avec sa soeur. Particulièrement précoce, Tchaïkovski est bilingue en français et en allemand à six ans, il sait lire la musique à huit ans, par contre, à l'école, il est un bien piètre élève. En 1854, le décès de sa mère le plonge dans une profonde tristesse. Il se réfugie alors dans la musique et se met à composer. Il prend des cours de chant à Saint-Pétersbourg, puis son père lui offre des cours de piano avec un célèbre pianiste de Nuremberg. Celui-ci dira de Tchaïkovski qu'il n'est pas voué à une carrière mémorable dans le monde de la musique... En 1859, Tchaïkovski obtient son diplôme de droit et est engagé au ministère de la Justice tout en continuant de jouer de la musique. Il démissionne en 1863 pour se consacrer à des études en musique. En 1866, il sort diplômé et devient professeur de théorie musicale au Conservatoire de Moscou. Il écrit alors sa première symphonie, « Rêves d'Hiver ». En 1872, il compose sa deuxième symphonie puis il s'attaque à son premier concerto en 1874. Entretenu par une grande admiratrice et le Tsar Alexandre III, Tchaïkovski épouse en 1877 sa femme pour se persuader qu'il n'est pas homosexuel : ce mariage est un échec. Il tente de se suicider, échoue et se sépare rapidement de sa nouvelle femme. C'est au cours de cette année que Tchaïkovski écrit son premier ballet, « Le Lac des Cygnes », et un opéra inspiré d'un roman de Pouchkine. En 1880, Tchaïkovski bénéficie d'une réputation non négligeable en Russie et il commence à se faire connaître à l'étranger. Mais sa mécène lui coupe les vivres en 1890. En 1891, Tchaïkovski part aux Etats-Unis pour orchestrer ses propres oeuvres. En 1892, il compose « Casse-Noisette », puis part à Berlin. Victime du choléra, Tchaïkovski s'éteint le 6 novembre 1893 et est enterré en grandes pompes à Saint-Pétersbourg devant un parterre d'admirateurs.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< novembre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
             

Sainte Léonard

Saint Léonard, fils de Clovis, aurait vécu en ermite à l’évêché de Limoges en tant que clerc. Sa réputation se serait étendue jusqu’en Ile de France et dans les pays anglo-saxons, en effet son lieu de culte se trouvait sur la route des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. A cet endroit, des boutiques se mirent à fleurir les unes après les autres pour enfin former une ville qui existe toujours : Saint Léonard de Noblat.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies